Tout sur Gaëtan Hendrickx

Le KRC Genk s'efforce de bâtir une équipe première compétitive, mais n'oublie pas la formation des jeunes. Made in Genk est devenu un label de qualité, tant en Belgique qu'à l'étranger.

Jon Flanagan sur le départ, les Zèbres ont les yeux tournés vers l'Hexagone pour renforcer leur secteur défensif.

Exilés dans le calme de la verdoyante banlieue de Valence, les Zèbres ont tout mis en oeuvre pour confirmer leur début de saison d'exception. Plongée dans les traces de l'étonnant dauphin du championnat.

Mis en évidence dans les plans d'avenir du Sporting énoncés par Mehdi Bayat, les espoirs du football carolo doivent bientôt commencer à s'installer sur la pelouse du Mambour.

Transformé par petites touches par son nouvel entraîneur, le Sporting slalome entre un calendrier difficile, un mercato tardif et un noyau toujours en chantier.

La reprise arrive avec son lot d'excitation, celle des débuts et des premières fois, sous un soleil de plomb. Alors que les nouveaux noyaux des clubs wallons de JPL transpirent et écument le pays avant de partir en stage, reportage en pleine Wallifornie, avec un détour par la Flandre orientale.

Donnés pour mort après leurs deux défaites initiales, les Carolos ont renversé la situation pour aborder le sprint final des PO2 dans la peau du favori. Voyage au purgatoire.

Entre désillusions extérieures et victoires à domicile, les Zèbres cherchent leur régularité au beau milieu d'une saison compliquée.

Charleroi avait un calendrier idéal pour se relancer avant la trêve. Trois matches et quatre points plus tard, les symptômes d'une maladie chronique sont pourtant au diagnostic.

Les doutes ont atteint leur sommet à Bruges, avec une gifle à six buts qui a fini par sortir le Zèbre de son sommeil sans victoire. 93 jours plus tard, Charleroi a retrouvé la clé du succès.

C'est l'histoire d'un match qui se joue au moins autant dans les tribunes que sur le terrain. D'un faux derby qui oublie de compter les kilomètres. Le Standard et Charleroi se détestent. Pourquoi ? Les réponses se conjuguent au passé.

Ni les gants, ni la raquette, ni les avertissements parentaux n'ont suffi pour écarter GaëtanHendrickx d'une carrière autour du rond central. Parce que là plus qu'ailleurs, le Zèbre peut courir. Partout, mais jamais n'importe où. Balises du parcours d'un marathonien.

Un entraîneur venu de D2, un club qui luttait pour ne pas y descendre : rien, dans l'union entre Charleroi et Felice Mazzù, ne laissait présager que le Sporting serait cité dans la course au titre. Cinq ans plus tard, l'outsider numéro un s'habille pourtant en noir et blanc.