Tout sur Gaëtan Coucke

Le FC Malines est allé s'imposer 1-2 à Zulte Waregem dans le cadre de la 13e journée de championnat. Nikola Storm (40e, 0-1) et Geoffry Hairemans (49e, 0-2) ont permis au Kavé (12 points, 14e) de dépasser Zulte Waregem (11 points, 15e), qui a réduit l'écart par Gianni Bruno (53e, 1-2).

Alors qu'il menait 0-2 grâce à Jérémy Doku (64e) et un autogoal de Lucas Bijker (75e), Anderlecht a partagé l'enjeu dimanche à Malines (2-2). Igor De Camargo (83e) et Jordi Vanlerberghe (85e) ont arraché le point pour le KVM. Plus tôt dans la journée, Saint-Trond avait battu La Gantoise (2-1) et Genk était allé s'imposer à Zulte-Waregem (1-2). A 20h45, Courtrai reçoit Waasland Beveren en conclusion de cette journée inaugurale de la Jupiler Pro League jouée à huis clos.

Gaëtan Coucke, formé au KRC Genk, va continuer sa carrière au FC Malines. Le gardien de 21 ans a signé un contrat de saisons, assorti d'une quatrième en option, a annoncé le club de D1A mardi soir.

Le Racing Genk a annoncé mercredi ne pas lever l'option d'achat sur le portier français Thomas Didillon, prêté par le RSC Anderlecht depuis fin janvier. Le club limbourgeois a ajouté miser sur un duo formé par l'expérimenté australien Danny Vukovic et le jeune Maarten Vandevoordt.

Ses joueurs suscitent énormément d'intérêt et Genk doit également prendre une décision quant à ses gardiens.

Le Standard a écopé d'une amende de 1.000 euros de la Commission des litiges de l'Union belge de football mardi suite aux comportements de ses supporters le 19 octobre dernier contre Genk en championnat.

Thomas Didillon, prêté jusqu'au terme de la saison par Anderlecht, doit régler le problème de gardien à Genk. Le club champion de Belgique dispose aussi d'une option d'achat pour le Français de 24 ans. "Je ne pouvais pas dire non au club", a déclaré mardi Didillon, qui n'exprime pas de rancune par rapport à Anderlecht. "Il ne s'agit pas de vengeance, mais plutôt d'avoir faim et de prouver que j'ai les qualités nécessaires pour jouer dans ce genre d'équipes."

Le président du KRC Genk et de la Pro League revient sur la campagne de son club en Ligue des Champions et en tire quelques conclusions.

On fait beaucoup plus mousser les matches des Red Flames que ceux des U21, actifs au dernier EURO et récemment vainqueurs en terre allemande. Il y a une mission et Johan Walem l'a dit à la fédé.

Le Standard est sorti victorieux du duel face à Genk samedi à Sclessin lors d'un match comptant pour la 11e journée de Pro League. Les Liégeois se sont imposés 1-0 grâce à un beau but de Samuel Bastien à la 84e minute. Au classement, le Standard (23 pts) évite ainsi de perdre du terrain sur le leader Bruges (26 pts et un match en moins). Genk reste en revanche à la 6e place avec 16 unités.

En arrachant une dure victoire contre Ostende, Genk a évité une crise sportive mais Felice Mazzù n'est pas encore rassuré. Pourquoi ?

Le vice-champion accueillait le champion de la Jupiler Pro League de football pour le compte de la sixième journée, dimanche en début d'après-midi. La première place provisoire était promise aux Brugeois en cas de victoire. Mais si la nouvelle équipe de Philippe Clement a logiquement mené contre l'ancienne, elle a au bout du compte concédé un match nul, 1-1, et même frôlé la défaite. Le Standard (12 points) restera donc en tête, quel que soit le résultat du Clasico au Lotto Park (à 18 heures). Bruges (11 points) est deuxième et Genk (10 points), cinquième.