Tout sur football amateur

La Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) se penchera le vendredi 26 février sur la plainte introduite par le Patro Eisden Maasmechelen et 51 footballeurs actifs en Nationale 1, opposés à la décision de la Fédération belge de football (URBSFA) de mettre fin aux championnats amateurs. La séance se déroulera de manière virtuelle. Le cabinet d'avocat de Walter Van Steenbrugge l'a annoncé à l'Agence Belga jeudi.

Les clubs de football amateur doivent vite se mettre en règle: les contrôles s'intensifieront dès la saison prochaine. Mais en l'absence d'un cadre légal adapté, ils continuent de frauder. À côté des directives officielles, mal diffusées, deux secrétariats sociaux proposent une alternative alléchante. Risquée, parce qu'illégale. Plongée au coeur d'une cacophonie nuisible aux clubs.

Maintenant qu'un arrêt définitif du football amateur semble se profiler en raison de la crise sanitaire, certains clubs de Nationale 1 envisagent de demander une indemnisation à l'Union belge (URBSFA). En cas de saison blanche, au moins trois clubs exigent de pouvoir organiser un mini tournoi avec la montée en 1B comme enjeu. L'information avancée par Sporza a été confirmée mardi soir à Belga.

Pertes financières, risques de blessures, menace de saison blanche: les trois étages du foot amateur sont torpillés par le Covid. Des acteurs envisagent les prochains mois. Entre optimisme et résignation.

Des matches remis à la pelle, puis un championnat arrêté face à l'ampleur de la deuxième vague. Et au bout, une question: donner un sens sportif à cette saison est-il encore raisonnable?

La Fédération belge de football (RBFA) et ses ailes francophone (ACFF) et néerlandophone (Voetbal Vlaanderen) ont annoncé lundi que toutes les compétitions de football amateurs interrompues ne reprendront pas avant janvier 2021. Seules les compétitions du football professionnel, en 1A, 1B et en Women's Super League continueront à être disputées sans public.