Tout sur Florent van Aubel

Ce que les Diables Rouges n'ont pas (encore) pu réaliser, les Red Lions, l'ont fait. Malgré des blessures, un décès tragique, un but concédé rapidement ou une célébration prématurée lors des shoot-outs de la finale, rien ni personne n'a pu les empêcher de fêter leur premier titre mondial. Chronique d'un succès annoncé.

Les Red Lions ont remporté mercredi à Bruxelles le match de gala qui les opposait à leurs bourreaux de la finale olympique de Rio, les Argentins. L'équipe belge s'est imposée 4-3 (3-0 à la pause), prenant une belle revanche sur la finale perdue 2-4 cet été.