Tout sur Fifa

Dans le cadre des Football Leaks, révélations sur les dessous du football égrenées à partir de vendredi, un consortium de journaux européens, dont Le Soir et Mediapart, pointent la proximité du président de la Fifa et ex-secrétaire de l'UEFA Gianni Infantino avec le procureur suisse Rinaldo Arnold, régulièrement invité à des matches ou manifestations de la Fifa.

Après un printemps et un été au paradis, Luka Modric a été sacré joueur de l'année 2018 par la Fifa, lundi à Londres, à l'issue d'une saison de rêve pendant laquelle il a remporté une troisième Ligue des champions consécutive et porté la Croatie en finale de la Coupe du monde.

Le montant global des transferts durant le dernier mercato d'été dans les cinq grands championnats européens de football a atteint un nouveau record à 4,21 millards de dollars (3,63 mds EUR), révèle mercredi une étude de la Fifa.

"Il y a quelques années j'avais dit que ce Mondial serait le meilleur de l'histoire et je peux aujourd'hui le dire avec conviction: il s'agit de la meilleure Coupe du monde de tous les temps", a estimé vendredi le président de la Fifa Gianni Infantino, alors que le Mondial-2018 s'achève dimanche.

La fameuse VAR, l'assistance vidéo à l'arbitrage, a été installée "très rapidement" mais sera bien "prête" pour ses débuts lors du Mondial-2018, a insisté mardi le patron de l'arbitrage à la Fifa Massimo Busacca.

L'édition 2026, c'est (presque) aujourd'hui ! A la veille du coup d'envoi du Mondial-2018, la Fifa a ouvert mercredi matin à Moscou son 68e Congrès qui doit choisir qui, du trio Etats-Unis/Canada/Mexique, favori, ou du Maroc challenger, accueillera le premier Mondial à 48 équipes en 2026.

A un an d'un congrès où il jouera sa réélection, Gianni Infantino va vivre en Russie son premier Mondial comme président de la Fifa, instance qu'il a engagée sur la voie des réformes mais où, pour beaucoup, il a du mal à convaincre.

Michel Platini, qui était co-président du Comité français d'organisation (CFO) de la Coupe du monde 1998, est revenu sur la "petite magouille" qui a permis à la France et au Brésil de ne pas se rencontrer avant la finale du tournoi, dans un entretien à Stade Bleu.

"La Coupe du monde de la Fifa se déroulera dans le contexte de la plus grave crise en matière de droits humains qu'ait connu la Russie depuis l'époque soviétique", dénonce Human Rights Watch (HRW). L'ONG publie mardi un guide à l'usage des journalistes qui couvriront l'événement sportif. "Nous espérons que ce guide pratique aidera les journalistes à porter leur regard au-delà du terrain de football et à voir les sujets de préoccupation plus généraux qui existent en Russie."