Tout sur Fifa

Le président de la Fifa Gianni Infantino n'est pas favorable à des sanctions contre les douze clubs qui ont tenté de lancer une Super Ligue européenne, préférant un "dialogue" tous azimuts pour réformer le football, selon une interview mercredi au journal L'Equipe.

Officiellement opposé à la Super League, le président de la FIFA est fortement soupçonné en coulisses d'en être l'un des instigateurs. Passage en revue des cartes d'un étonnant double jeu.

Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin s'est réjoui mercredi matin du retrait de six clubs anglais parmi les 12 promoteurs d'une Super League privée, promettant de "rebâtir l'unité" du football européen et "d'avancer ensemble".

Douze grands clubs de football européens ont annoncé lundi leur intention de créer la Super League, une compétition fermée, appelée à entrer en concurrence avec les compétitions de clubs de l'UEFA. Pour le sociologue du sport Jean-Michel De Waele, si le projet va au bout, "c'est la création d'un autre monde, d'un monde concurrent au football qu'on a connu."

"Guerre des riches" dans le football européen: la création lundi d'une "Super League", lucrative compétition privée fondée par douze clubs dissidents et vouée à supplanter la Ligue des champions, a suscité une levée de boucliers générale parmi les supporters et les instances du ballon rond.

Si le Championnat de Chine (Super League) a sérieusement freiné sur les dépenses et ne fait plus autant rêver qu'avant, plusieurs joueurs de renom international y évoluent toujours. Voici les cinq joueurs à suivre pour la saison qui débute mardi.

L'ancien manager d'Arsenal, Arsène Wenger est le chef du développement du football mondial de la FIFA depuis 2019. À ce titre, il s'est exprimé en faveur d'une prise de décision automatique concernant le hors-jeu soient prises automatiquement d'ici la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il a exprimé son sentiment à l'émission Living Football de la FIFA.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, estime qu'il y a "de la lumière au bout du tunnel" concernant la pandémie de coronavirus. "Avec le déploiement des vaccins, nous espérons que la vie reviendra comme elle doit être vécue : ensemble, sans les barrières et les contraintes imposées par la pandémie". Il s'est exprimé dans un article publié dans le magazine de l'ONU, UN Chronicle, à l'occasion mardi de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix.