Tout sur Fabio Aru

Chris Froome a mis ses rivaux échec et mat contre le chrono, alors que rien n'a bougé en montagne. Une tendance qui interpelle.

Encore une fois en jaune avant la dernière semaine du Tour de France, Christopher Froome (Sky) paraît moins serein que les années précédentes. Son avance sur ses concurrents directs est en effet très mince (les quatre premiers regroupés en 29 secondes) et le Britannique se méfie comme jamais lors de ce jour de repos. "Même avec trente secondes d'avance avant le dernier contre-la-montre de Marseille, je ne serai pas tranquille", assure-t-il en conférence de presse ce lundi.

Romain Bardet (AG2R) a remporté jeudi la 12e étape du Tour de France, disputée entre Pau et Peyragudes sur 214,5 kilomètres de course. Le Français a devancé, au terme d'un mur final impressionnant, le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) et l'Italien Fabio Aru (Astana), nouveau leader du classement général suite à la défaillance du Britannique Chris Froome (Sky) dans le final. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) et Serge Pauwels (Dimension Data) ont terminé 17e et 18e.

Chris Froome (Sky) est bien conscient de ce qui attend le peloton jeudi lors de la première étape du Tour de France dans les Pyrénées, longue de 214,5 km avec une arrivée au sommet. "C'est une étape clé de ce Tour", a déclaré le porteur du maillot jaune avant le départ de la 12e étape. "Mais je ne vais pas attaquer, je veux contrôler la course."

L'Italien Fabio Aru (Astana) a remporté dimanche le 70e Tour d'Espagne cycliste (WorldTour), soit son premier sacre en Grand Tour, au terme d'une 21e et dernière étape conclue par un sprint massif et remportée par John Degenkolb (Giant-Alpecin) dans les rues de Madrid.