Tout sur Excelsior Virton

L'Excelsior Virton a annoncé mardi qu'il n'avait pas reçu sa licence pour le football professionnel. Recalé par la commission des licences de l'Union belge de football, le club gaumais de D1B était allé en appel devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), qui lui a refusé la licence. Cela libère une place en D1B, qui revient au RWDM.

L'Excelsior Virton a dépose plainte auprès de l'Autorité belge de la concurrence (ABC) "contre diverses dispositions des règles de l'Union belge de football (URBSFA) sur la licence et pour dénoncer l'application discriminatoire du règlement", a indiqué le club de Division 1B dimanche.

La semaine dernière, l'Excelsior Virton se voyait refuser la licence par la comission ad hoc. Il y a deux mois déjà, Sport/Foot Magazine faisait état des soucis financiers des Gaumais. Entre retards de paiement et divergences de vue politiques.

Congédié rapidement de Virton l'an dernier, après trois belles saisons à l'Union, Marc Grosjean reprend du service à Liège, dans sa " maison ". Entretien d'embauche avec un homme comblé, qui fête ses 61 ans ce 11 septembre. Cadeau.

Arrivé fin octobre, David Gevaert a été remercié par le board virtonais. Samuel Petit, qui a déjà coaché l'Excel en fin de saison dernière, le remplace sur le banc.

Depuis sa reprise l'été dernier par l'homme d'affaires italo-luxembourgeois Flavio Becca, l'Excelsior Virton est revenu de l'enfer avec des rêves en grand. Au menu : des noms ronflants, la D1B, voire la D1A, un nouveau stade, des nouvelles couleurs et même un peu de rap américain. Que de promesses !