Tout sur Europol

Le vice-président de la Ligue espagnole de football Javier Tebas a affirmé jeudi que des matches avaient été truqués en Espagne. Cependant, le dirigeant a précisé que ces problèmes étaient liés à des arrangements de fin de saison et non à des liens avec une quelconque organisation criminelle sur les paris sportifs, comme soulevé il y a quelques semaines par Europol.

Parmi les rencontres concernées par l'enquête d'Europol sur l'existence de plusieurs centaines de matches truqués à travers le monde, 19 concerneraient des matches en Belgique, rapportent plusieurs médias belges mardi. Onze personnes de nationalité belge seraient impliquées. La Gazzetta dello Sport parle de 24 matches en Belgique.