Tout sur Eric Gerets

Entre occasions manquées et série en cours d'onze rencontres sans garder le zéro, entre le championnat et l'Europe, le Standard ne parvient pas à installer sa domination dans les deux rectangles. Analyse au microscope d'une efficacité disparue.

Les trois nominés pour le Trophée Raymond Goethals 2019 sont, par ordre alphabétique, Philippe Clement (Racing Genk et Club Bruges), Michel Preud'homme (Standard) et Wouter Vrancken (FC Malinois). Comme l'an dernier le gagnant, désigné par un jury principalement constitué d'anciens sélectionneurs, sera connu et fêté le lundi 16 décembre à midi dans un lieu hautement symbolique à "l'Espace Raymond Goethals", dans le stade du RWDM, où la tribune 2 porte également le nom du "sorcier" molenbeekois.

Il y a dix ans, Luc Eymael acceptait une offre d'un club de D1 en République Démocratique du Congo. Dix autres clubs africains plus tard, le Liégeois raconte ses meilleures histoires.

Pour sa cinquième saison à la tête du Standard, Bruno Venanzi semble enfin avoir ramené les Rouches là où il l'avait annoncé au début de son mandat. Reconstruction d'un retour au premier plan.

Finaliste de l'EURO 80 avec la Belgique, Guy Dardenne a par ailleurs réussi une belle carrière aux quatre coins de la D1 belge. Sa recette ? Des buts et des troisièmes mi-temps.

Vous pensiez tout savoir, ou presque, sur la vie et l'oeuvre de l'entraîneur du Standard ? En route pour une visite du jardin secret de Michel Preud'homme qui fêtera ses 60 ans ce jeudi 24 janvier.

D'un Goethals à l'autre, notre top 10 contient des entraîneurs aux styles très différents. Chacun a, à sa façon et à son époque, marqué le football belge de son empreinte.