Tout sur Emma Meesseman

Le premier choix de draft se nomme Cade Cunningham. Il a été sélectionné par les Detroit Pistons. Soixante joueurs ont été selectionnés par les différentes franchises de la NBA et Vrenz Bleijenbergh n'en fait donc pas partie. Axelle Hervelle reste donc toujours l'unique belge drafté dans la ligue nord-américaine de basket.

En 2020, Kobe Bryant était la personne dont le nom apparaissait le plus souvent sur Twitter, après Donald Trump, Joe Biden et George Floyd. Près d'un an après sa mort, le 26 janvier, il laisse derrière lui un héritage plus concret que jamais. Celui-ci dépasse largement le cadre du basket. What still smells like Kobe's spirit? Petit aperçu, basé sur cinq facettes de Black Mamba.

Nina Derwael, Emma Meesseman, Nafi Thiam, Matthias Casse, Remco Evenepoel, Wout van Aert... Ils ont en commun d'être des sportifs de haut niveau et d'avoir placé la Belgique sur la carte du monde. Certains sont-ils susceptibles de suivre leurs traces et de lutter pour des médailles aux prochains championnats du monde, d'Europe et autres Jeux Olympiques? Pour entamer cette année nouvelle, présentation d'un panel de 20 jeunes talents belges dans différentes disciplines.

La basketteuse Emma Meesseman a reçu le prix de la Sportive de l'Année 2020 lors du Gala du Sport, organisé par Sportspress.be, l'association des journalistes sportifs belges, vendredi à Schelle. Deuxième derrière Nina Derwael en 2019, elle a récolté 825 points et 115 premières places devant Julie Allemand, son équipière chez les Belgian Cats (578) et la cycliste Lotte Kopecky.

Pour la première fois, une équipe féminine de basket représentera la Belgique aux Jeux Olympiques. Mais le rêve ne s'arrête pas nécessairement là. À Tokyo, les Belgian Cats peuvent surprendre le monde.

Au terme des trois prochains matches, qui se tiendront en cette fin de semaine dans un Versluys Dôme archi-comble à Ostende, les Belgian Cats sauront si elles ont réalisé leur rêve ultime : disputer les Jeux Olympiques à Tokyo. Entretien avec le manager général de l'équipe, Koen Umans, qui parle d'un tremplin pour la gloire pour cette génération dorée.