Tout sur Emad Meteb

Il s'appelle Amr Barakat, est international U20 égyptien, gaucher et joue à Zamalek, grand club du Caire. Il a été proposé au Standard par l'homme (Luan Ahmetaj) qui avait autrefois mis les Liégeois sur la piste d'Emad Meteb, qui a claqué la porte à Sclessin il y a quelques semaines, après y avoir signé un contrat.

L'international égyptien a fini, comme tout le monde s'y attendait, par signer un nouveau contrat pour trois ans et demi avec le club d'Al-Alhy. Il est revenu sur sa décision de laisser le Standard en plan... en laissant planer du mystère.

La presse a annoncé que le dossier du transfert chaotique et raté d'Emad Meteb au Standard était une affaire classée. Mais il n'en est rien: ce n'est pas parce que Meteb a proposé une transaction que le Standard l'a acceptée.

Le club cairote tient à mettre les choses au point: il veut bien récupérer Emad Meteb malgré son "flirt" avec le Standard. Mais il ne paiera pas une livre égyptienne dans l'opération. C'est à Meteb à assumer.

L'Egyptien Emad Meteb qu'on annonçait au Standard risque bien de rester au pays. Il faut dire que dès le début, cette histoire sentait le pourri. Il y avait trop d'éléments qui jouaient contre.