Tout sur Eden Shamir

Qu'est-ce qu'un moment d'histoire sans le commentaire qui l'accompagne? Juste un beau but? Ou un moment d'histoire quand même?

Le Standard a arraché un point presque inespéré contre Eupen (2-2) samedi à Sclessin lors de la 13e journée de Jupiler Pro League. Réduit à dix en première période après l'exclusion d'Eden Shamir et mené au score, le club liégeois a égalisé à la dernière seconde grâce à Arnaud Bodart, monté sur une phase arrêtée.

Six joueurs du Standard ont été testés positifs au Covid-19 lors des tests effectués avant le déplacement en Pologne pour affronter Lech Poznan en Europa League jeudi. Il s'agit de Collins Fai, Konstantinos Laifis, Damjan Pavlovic, Eden Shamir, Moussa Sissako et Abdoul Fessal Tapsoba. Le club l'a annoncé mardi.

Le Standard est parti en direction de Lisbonne mercredi matin sans son attaquant Jackson Muleka. Le Congolais manquera donc le duel face à Benfica jeudi pour la 2e journée de l'Europa League.

Entre un milieu de terrain et une attaque surpeuplés et des couloirs qui résonnent faute d'occupants, le noyau du Standard est déséquilibré. À Philippe Montanier de sortir la boîte à outils pour le faire tenir debout.

La Comission des licences n'a pas octroyé son sésame au Standard. Il y a deux semaines, Sport/Foot Magazine faisait déjà état des gros soucis financiers du club liégeois. Entre primes impayées, salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois.

Tout le monde, à commencer par lui, attendait mieux de cette troisième pige comme coach du Standard. Le vrai bilan de Michel Preud'homme, deux ans après le ficelage de son retour.

Le Standard a montré à Charleroi son pire visage après trois prestations abouties contre des grands. C'est l'histoire de toute sa saison et ça peut inquiéter à l'approche des play-offs. Tentative d'explications.

Le match d'ouverture de la 24e journée du championnat de Belgique de football s'est soldé vendredi par le succès de Courtrai sur le Standard (3-1). Julien de Sart (52e, 1-0), Eden Shamir contre son camp (55e, 2-0) et Terem Moffi (70e, 3-1) ont permis aux 'Kerels' (26 points) de se hisser à la 12e place. Le Standard, qui a réduit le score par Mehdi Carcela (67e, 2-1), reste 4e (41 points).

Le Standard a été le grand absent de la soirée du Soulier d'Or. Le club n'a plus gagné un trophée individuel depuis... 2009. Retour sur une interminable traversée du désert et explications. Pourquoi ce n'est pas le club liégeois qui s'est installé sur le toit de notre foot pendant dix ans, comme on l'avait pourtant prédit au moment des deux titres ?