Tout sur Dylan Teuns

Le sélectionneur Sven Vanthourenhout a effectué des choix forts en vue des Mondiaux qui se dérouleront à Louvain. Dans un groupe qui sera axé autour de Wout Van Aert, il a préféré choisir des hommes en forme comme Evenepoel et Benoot au détriment des expérimentés Van Avermaet et Gilbert. Ce dernier est d'ailleurs le dernier champion du monde belge.

Derrière les cinq étapes, nos compatriotes ont fait tomber pas mal de vieilles références lors des trois semaines écoulées. Retour en chiffres inédits, entre un Wout puissance 100 et des doublés sur sprint massif.

Grâce à Wout van Aert (trois victoires), Tim Merlier et Dylan Teuns, cinq étapes sont tombées dans l'escarcelle de coureurs belges durant le Tour de France 2021. Le cyclisme belge n'avait plus été à pareille fête depuis 1986. Retour sur le sprint magistral de van Aert.

L'Américain Sepp Kuss (Kumbo-Visma) s'est imposé en solitaire dans la 15e étape du Tour de France dimanche à Andorre-la-Vieille. Le coéquipier de Wout van Aert a accéléré dans la dernière ascension du jour, le Col de Beixalis. Derrière, Tadej Pogacar (UAE Emirates) a contrôlé ses adversaires qui l'ont attaqué sans le sortir de leurs roues. Guillaume Martin (Cofidis) a quant à lui perdu sa 2e place du général après avoir lâché prise dans la descente de l'avant-dernière difficulté.

Dylan Teuns (Bahrain Victorious) s'est adjugé la huitième étape du Tour de France samedi entre Oyonnax et Le Grand-Bornand après 150,8 km de course. Le natif de Diest s'est imposé devant Ion Izagirre (Astana-Premier Tech) et Michael Woods (Israel Start-Up Nation). Quatrième de l'étape, Tadej Pogacar s'empare du maillot jaune de leader.

Le coureur slovène a assommé ses adversaires lors des deux étapes alpestres. Les images de ses ascensions sur le grand plateau dans les cols de Romme et de la Colombière sous les regards interloqués des concurrents qu'il dépassait ont forcément marqué les esprits et semé le doute sur les performances d'un coureur dans une épreuve à l'héritage pas toujours reluisant. Tentative d'autopsie.

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

Grâce à son triomphe au Tour d'Espagne, Simon Yates a permis à la Grande-Bretagne de réaliser le Grand Chelem dans les tours, cette année. Ce n'est pas le seul constat significatif. Dix leçons à retenir de cette Vuelta 2018.

La 39e édition du VOO Tour de Wallonie (2.HC) s'élancera samedi de La Louvière en direction de Les Bons Villers, arrivée de la première étape. Vingt équipes de 7 coureurs se disputeront la succession de Dylan Teuns, vainqueur de l'édition 2017. L'arrivée finale sera jugée le 1er août à Waremme, au terme des 5 étapes prévues au programme.

Dylan Teuns a remporté la 5e et dernière étape du Tour de Wallonie (2.HC), disputée mercredi entre Chièvres et Thuin sur la distance de 182,6 kilomètres. Le coureur belge de 25 ans (BMC) s'est imposé avec cinq secondes d'avance sur le Français Bryan Coquard (Direct Energie) et Tosh Van der Sande (Lotto Soudal), respectivement 2e et 3e. Grâce à son deuxième succès cette semaine, Teuns s'adjuge également le classement général de ce Tour de Wallonie.