Tout sur Dorian Dessoleil

Héros discret du début de saison carolo, Karim Belhocine fait aussi bien l'unanimité dans son vestiaire qu'il ne joue à cache-cache en dehors. Invisible médiatiquement, mais omniprésent dans les travées du Mambourg, l'homme ne parle jamais de lui. Heureusement pour le coach carolo, les autres le font très bien à sa place.

Avant de trôner fièrement en tête du classement, Carolos et Liégeois ont mangé leur pain noir. Multiplié les coups bas et dégusté, par presse interposée, des saillies bien senties. Parce qu'en Wallonie, savonner la planche adverse a longtemps été un sport national. Mais ça, c'était avant. Avant que Bruno Venanzi et Mehdi Bayat s'acoquinent et que Zèbres et Rouches se trouvent des intérêts communs. Plongée dans une vieille rivalité aux faux airs de compagnonnage.

Capitaine de l'actuelle meilleure défense du championnat, l'homme aux 163 matches avec les Zèbres valide la méthode Bayat et les envies de grandeur de son club.

Bien que réduit à dix suite à l'exclusion de Mamadou Fall (65e), Charleroi a aligné une troisième victoire samedi à OH Louvain (1-3) lors de la 3e journée du championnat de Belgique de football. Dorian Dessoleil (6e, 0-1), Fall (50e, 1-2) et Kaveh Rezaei (80e, 1-3) ont permis aux Zèbres de conserver le maximum de points (9). OHL, qui a momentanément égalisé par Xavier Mercier (34e, 1-1), est 13e avec 2 points. Le FC Malines (7e, 4 points) n'est plus invaincu: il s'est incliné 2-3 à domicile face au Cercle Bruges, qui occupe la 4e place (6 points).

À 28 ans, Mohamed Aoulad a disputé plus de 200 matches pros. Aujourd'hui à la relance à l'AFC Tubize, en D1 Amateur, le Schaerbeekois revient sur les événements qui ont émaillé son étrange parcours, du " fils de p... " envoyé à Bayat aux piges du Mondial des clubs.

Alors que beaucoup parlaient d'une saison de transition au coeur de l'été, les Zèbres ont validé leur billet pour les play-offs 1 à 360 minutes de la fin de la phase classique. Histoire d'une sensation XXL.

Mis en évidence dans les plans d'avenir du Sporting énoncés par Mehdi Bayat, les espoirs du football carolo doivent bientôt commencer à s'installer sur la pelouse du Mambour.

Débarqué au milieu des critiques, avec l'apparence d'un plan de secours, Karim Belhocine s'est imposé sans faire de bruit sur le banc de Charleroi. Recette d'un atterrissage réussi.

Transformé par petites touches par son nouvel entraîneur, le Sporting slalome entre un calendrier difficile, un mercato tardif et un noyau toujours en chantier.

Le Sporting de Charleroi s'est incliné 2-1 face aux Français de Metz (Ligue 1) mardi à Homécourt, en France, en amical de préparation à la prochaine saison.