Tout sur Dominik Thalhammer

Suite de notre bilan de la saison des 18 clubs de Pro League. Ce mercredi, on s'arrête en Venise du Nord, mais pas chez le nouveau champion de Belgique. Le Cercle a posé quelques soucis à son prestigieux voisin grâce à la verticalité et au pressing exigés par son nouveau guide autrichien.

Le match entre l'Union Saint-Gilloise et le FC Bruges de ce jeudi mettra aux prises les numéros 1 et 2 du classement (même si depuis son match nul hier, l'Antwerp est théoriquement deuxième), mais le véritable sommet se déroule peut-être déjà ce mercredi soir avec l'affiche Anderlecht et le Cercle Bruges. Ce sont les équipes en forme du moment puisque personne n'a gagné plus de points qu'elles depuis la fin du mois de novembre.

Cette fois, les neuf rencontres de Pro League ont pu se dérouler sans report. Et pour ce deuxième onze idéal de l'année, on retrouve onze joueurs d'autant de clubs différents. Autant dire qu'aucun club n'aura vraiment marqué plus que cela les esprits ce week-end.

Avec l'arrivée de Bernd Storck sur le banc de Genk, le contingent des entraîneurs allemands s'est encore agrandi en Pro League. Pourquoi cette mode ? C'est l'objet de l'édito de notre rédacteur en chef Jacques Sys.