Tout sur Doha

La Belgique a remporté cinq médailles lors des quatre derniers championnats du monde de contre-la-montre : aucun autre pays ne fait mieux. Mais, cette fois aussi, il n'y avait pas d'or au bout de l'effort, celui est revenu autour du cou de l'hyperspécialiste Filippo Ganna. Si seul l'arc-en-ciel comptait, on ne peut pas parler de défaite dans le chef de Wout Van Aert et Remco Evenepoel. On vous explique pourquoi.

Les pays nordiques apparaissent comme les plus critiques parmi les fédérations mondiales contre ce tournoi controversé. La Norvège avait été le plus loin en soumettant un éventuel boycott de la compétition à un vote d'un congrès extraordinaire en juin, mais ce dernier avait finalement exclu l'option à une forte majorité.

Nafi Thiam est entrée au panthéon du sport belge en remportant son deuxième titre olympique. Elle devance la Néerlandaise Anouk Vetter qui ne l'a jamais menacée sur le dernier 800 mètres. Noor Vidts a remporté la course mais n'a pas su creuser un écart suffisant avec la Néerlandaise Oosterwegel pour obtenir la médaille de bronze.

Le Suédois était attentdu et a répondu présent en étant le seul à passer une barre à 6m02. Il a ensuite essayé ensuite de battre son record, en vain. Nielsen prend l'argent et Thiago Braz, le champion olympique sortant, le bronze. Renaud Lavillenie, gêné à la cheville, a terminé loin, avec seulement un saut à 5m70.

Imke Vervaet apparaissait déjà pour la troisième fois sur la piste du Stade Olympique de Tokyo, en se plaçant dans les starting blocks des séries du 200 m lundi matin sous la forte chaleur tokyoïte et est parvenue à se hisser en demi-finales.

Une Américaine succèdera à Simone Biles sur la plus haute marche du podium olympique du concours général de gymnastique. Sunisa Lee s'est imposée devant la Brésilienne Rebeca Andrade. Nina Derwael a été moins performante qu'aux mondiaux ou lors des qualifications de ces JO. Elle loupe le top 5 de peu. La seconde Belge engagée, Jutta Verkest, a terminé à la 23e place.

Le Suisse va faire son grand retour à la compétition à Doha ce mercredi. On n'avait plus revu l'Helvète sur un terrain depuis son élimination en demi-finale de l'Australian Open 2020.

L'Open d'Australie de tennis se déroulera du 8 au 21 février, a annoncé jeudi l'ATP, confirmant le retard pour cause de restrictions sanitaires dues au coronavirus de ce tournoi qui devait en principe démarrer le 18 janvier.