Tout sur Dimitri De Condé

Ses joueurs suscitent énormément d'intérêt et Genk doit également prendre une décision quant à ses gardiens.

Pendant que Genk se bat pour une place en PO1, son DT Dimitri de Condé travaille d'arrache-pied à la préparation de la prochaine saison.

Dans sa quête de jeunes talents, Genk se tourne souvent vers la Scandinavie. Il compte actuellement huit footballeurs ayant un passé dans cette région.

S'il veut que Genk joue à nouveau un rôle au plus haut niveau, le nouvel entraîneur des Limbourgeois devra surtout ôter les doutes. Qu'est-ce qui a foiré au cours des derniers mois ?

La prestation encourageante du Racing, à Liverpool, devait être confirmée face à Gand. Mais la réalité du terrain aura été tout autre. La saison s'annonce compliquée du côté de Genk.

En arrachant une dure victoire contre Ostende, Genk a évité une crise sportive mais Felice Mazzù n'est pas encore rassuré. Pourquoi ?

De retour sur les terres qui l'ont révélé, Felice Mazzù peut savourer la hauteur de ce palier qu'il a enfin franchi après des années de flirts inaccomplis. Retour sur l'histoire d'un décollage qu'on n'attendait plus.

Le Racing Genk, champion de Belgique, a présenté mardi ses deux derniers "achats": Patrik Hrosovsky et Paul Onuachu. Deux joueurs auxquels on a déjà mis la pression. On attend en effet qu'ils apportent d'emblée de la "stabilité à l'équipe, et en améliorent le rendement", a expliqué le directeur sportif Dimitri de Condé à cette occasion.

Le champion sortant n'a pas raté son départ sous la houlette de son nouvel entraîneur, Felice Mazzù. Grâce aux buts de deux nouvelles recrues, Benjamin Nygren et Ianis Hagi, et aux prestations de quelques joueurs que l'on pensait sur le départ.

Vendredi, le champion donne le coup d'envoi du championnat. Dimitri de Condé, le directeur sportif, est-il satisfait de son travail ?

Le champion a été le dernier de la bande de D1A à reprendre le boulot. Felice Mazzù aura-t-il le temps d'assembler son puzzle dans les délais ?

Le plus gros transfert de l'histoire entre clubs belges a mis en scène Bruges, Genk, le Standard, et même l'Égypte. Retour sur le gros coup de ce début de mercato.

Dimitri de Condé, le directeur technique de Genk, espère que Felice Mazzu, nommé lundi entraîneur du club limbourgeois, va apporter de la stabilité. "Par le passé, il y avait eu une baisse de résultats à Genk après les titres. Nous espérons que Felice nous apportera de la stabilité", a déclaré de Condé lundi lors de la conférence de presse du nouveau T1 genkois à la Luminus Arena.