Tout sur Dennis

Sauf retournement de situation inattendu, le Club Bruges n'aura pas un cinquième Soulier d'or consécutif, tant il signe une année médiocre. Pour la première fois de sa jeune carrière, Philippe Clement ne parvient pas à relancer le moteur. Pourquoi?

Le Club Bruges aurait-il besoin de public pour surmonter les moments difficiles? Il a été battu pour la quatrième fois en six matches sans spectateur, finale de la Coupe comprise.

Comme chaque année à pareille époque, le football brugeois est un peu poussif. Il faudra attendre le retour des terrains en bon état et des adversaires plus aventureux pour voir le jeu s'améliorer.

Avant de s'envoler pour Dubaï, Ivan Leko jette un dernier coup d'oeil dans son rétroviseur. Le Croate est venu pour parler de football. Parce que " le reste, c'est des conneries, ça ne m'intéresse pas. " Il livre les secrets de fabrication de son Bruges, méticuleux et spectaculaire.

Si le playoff 1 a pour objet d'offrir un supplément de dix journées à rebondissements, susceptibles de complètement renverser les positions acquises au terme des trente épisodes de la saison régulière, c'est raté, du moins à ce stade du mini-championnat. A part vendredi au Standard, et encore, où le troisième a battu l'Antwerp, sixième, 3-1, il n'y a pas eu d'émotions ou très peu, lors des deux autres grancs chocs présumés.

Le président d'Anderlecht Marc Coucke présentait le "topper" de dimanche après-midi au Stade Constant Vanden Stock comme un match crucial. "Au coup de sifflet final", avait-il ainsi très justement souligné, "on saura si nous pouvons encore avoir de hautes ambitions dans ce championnat, ou s'il faudra plus modestement décréter l'état d'alerte avec la qualification pour le playoff 1 comme l'unique objectif du moment. Et puis cette rencontre doit aussi nous permettre de mieux savoir où on en est...".

Le malaise brugeois a davantage trait aux résultats qu'à la qualité du football. Les faits démontrent que le manque d'efficacité n'est peut-être pas dû au hasard. Sans oublier la position délicate de l'entraîneur, qui aimerait savoir où il en est.

Le Club Bruges a pris un point à Dortmund (0-0) mercredi lors de la 5e journée de la Ligue des champions, au terme de laquelle les Brugeois sont assurés de passer l'hiver européen. Le club de la Venise du Nord, 3e de son groupe, est en effet reversé en 16e de finale de l'Europa League, tandis que l'Atletico Madrid et Dortmund sont qualifiés pour les 16e de finale de la Ligue des champions.

Invaincu en championnat de Belgique de football, le Club Bruges s'est promené vendredi soir à Zulte-Waregem à l'occasion du match d'ouverture de la 5e journée (2-5). Florian Tardieu contre son camp (3e), Kaveh Rezaei (pen, 25e), Dennis (37e), Arnaut Danjuma (50e) et Matz Rits ont en effet permis aux Brugeois de survoler la rencontre et de s'isoler en tête du classement avec 16 points. Zulte Waregem, qui a réduit la marque par Thomas Buffel (81e) et Theo Bongonda (90e), est 9e (5 points).

Mené 1-0 à la mi-temps sur un penalty transformé par Kaveh Rezaei (19e), le Club Bruges s'est imposé 1-3 jeudi à Charleroi dans le cadre de la huitième journée des playoffs. Ruud Vormer (64e), Hans Vanahken (71e) et Jelle Vossen (73e) ont permis aux leaders (45 points) de conserver quatre unités d'avance sur le Standard, vainqueur plus tôt dans la journée à Anderlecht sur le même score (1-3). Anderlecht (40) est 3e et Charleroi (33) reste 4e en attendant le résultat de Genk - La Gantoise (20h30).

Le Standard et le Club de Bruges se sont quittés dos à dos (1-1), dimanche pour le compte de la 28e journée de Jupiler Pro League. Après l'ouverture du score signée Mehdi Carcela (31e), le Club a égalisé via Dennis (72e). Si Courtrai s'impose contre Zulte Waregem dans le dernier match de la journée, le Standard comptera 4 points de retard sur le top 6 à deux matches de la fin de la phase classique.