Tout sur Denis Oswald

La décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de lever complètement la suspension à vie pour 28 sportifs russes soupçonnés d'avoir profité d'un programme de dopage institutionnalisé, est "choquante", a estimé mardi Denis Oswald, président de la commission qui a prononcé ces suspensions.

La Russie a été suspendue des prochains jeux Olympiques d'hiver 2018 par le comité international olympique (CIO) pour dopage institutionnalisé, mais certains de ses sportifs seront autorisés à participer aux épreuves organisées à Pyeongchang (Corée du Sud) du 9 au 25 février, sous drapeau olympique et strictes conditions.

Les regards des sportifs sont tournés vers le Mondial d'athlétisme de Londres, comme lors des Jeux il y a cinq ans. Ce qui devait être olympiade la plus propre de tous les temps avait été plutôt sale, surtout en athlétisme.