Tout sur Deceuninck-Quick Step

Le natif de Scheepdaal vise un deuxième titre européen à Trente. Mais battre le champion du monde Filippo Ganna, le champion en titre Stefan Küng ou le vainqueur du dernier Tour de France Tadej Pogacar ne sera pas chose aisé. Evenepoel s'élancera à 16h36.

Le chrono a été remporté par le Suisse Stefan Bissegger qui est aussi le nouveau leader de l'épreuve. Après avoir perdu près d'une minute la veille à cause d'un incident mécanique, Remco Evenepoel, malade avant la course, pourrait abandonner si son état de santé n'allait pas mieux. Une mauvaise nouvelle avant les championnats d'Europe.

C'est un retour à la maison pour le sprinteur irlandais puisqu'il avait déjà roulé au sein de l'équipe allemande pendant six ans avant de rejoindre la formation de Patrick Lefevere. Il emmène avec lui Shane Archbold. Bora a aussi annoncé les venues de Ryan Mullen et Danny Van Poppel.

L'Américain Sepp Kuss (Kumbo-Visma) s'est imposé en solitaire dans la 15e étape du Tour de France dimanche à Andorre-la-Vieille. Le coéquipier de Wout van Aert a accéléré dans la dernière ascension du jour, le Col de Beixalis. Derrière, Tadej Pogacar (UAE Emirates) a contrôlé ses adversaires qui l'ont attaqué sans le sortir de leurs roues. Guillaume Martin (Cofidis) a quant à lui perdu sa 2e place du général après avoir lâché prise dans la descente de l'avant-dernière difficulté.

Mark Cavendish est en pélerinage dans les villes qui ont forgé sa légende sur le Tour. Après une deuxième victoire à Fougères, mardi, c'est à Châteauroux qu'il a levé les bras pour la troisième fois sur la Grande Boucle, ce qui le rapproche à deux bouquets d'étape d'un coureur belge dont il préfère taire le nom. Le retour au premier plan du sprinteur britannique, pourtant au crépuscule de sa carrière, épate ses camarades du peloton.

L'Italien Davide Ballerini a remporté au sprint la 76e édition du Circuit Het Nieuwsblad (WorldTour), en ouverture de la saison des classiques belges, samedi sur 200,5 km entre Gand et Ninove, récompensant l'énorme travail de son équipe Deceuninck-Quick Step.

Après avoir dû interrompre son processus de rétablissement après sa fracture du bassin, Remco Evenepoel a été autorisé à reprendre les entraînements, a communiqué lundi son équipe Deceuninck-Quick Step.

Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) devra encore attendre trois semaines avant de remonter sur un vélo. Le coureur belge, qui aura 21 ans le 25 janvier, s'était grièvement blessé en août au Tour de Lombardie. Il espérait reprendre l'entraînement mardi mais son retour sur le vélo a été postposé de plusieurs semaines, a déclaré le manager de l'équipe Deceuninck-Quick Step, Patrick Lefevere, lundi à la radio flamande Radio 1.