Tout sur D2

C'est finalement David qui aura une nouvelle fois terrassé Goliath. En effet, le vote de la nouvelle réforme du championnat ne sera pas effectué ce lundi à l'Union Belge. En théorie, celui-ci était prévu mais il a été retiré de l'ordre du jour suite à la plainte déposée par l'Union Saint-Gilloise", a précisé SudPresse.

La Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) a décidé mardi en appel de ne pas accorder la licence au club de football limbourgeois du Sporting Hasselt (D3), lui permettant d'éventuellement accéder à la deuxième division.

Les clubs de D2 du White Star, de l'AFC Tubize, du Royal Antwerp, de l'Eendracht Alost et de Seraing United ont pris connaissance des dates de leur comparution devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui doit examiner leur appel contre la décision de leur refuser la licence "football professionnel" pour la saison 2015-2016.

Certains supporters de l'Albert refusent d'accepter la mort de leur club et tentent le tout pour le tout pour sauver le matricule 44.

Le RAEC Mons a fait le point de sa situation lundi après-midi devant la presse, deux jours après sa relégation officielle en D2. Le président Dominique Leone a effectué un petit pas de côté. Son fils Romain Leone et Pierre François deviennent les managers de crise.

A part Mons, malchanceux à Westerlo et noyé sous les problèmes, tous les clubs de D1 ont passé le cap des seizièmes de finale de la Coupe de Belgique.

Le Beerschot a annoncé ce mardi renoncer à la procédure d'arbitrage auprès de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui doit se réunir en soirée, a annoncé le club anversois dans un communiqué.

Le White Star Woluwe a demandé un report de son audience devant la Cour d'arbitrage pour le sport belge, qui doit avoir lieu ce mardi soir. Le club bruxellois estime que les exigences qui lui sont demandées dans un délai aussi court constituent "une atteinte à ses droits".

La Commission des licences de l'Union belge a rejeté en appel la demande de licence pour évoluer en D1 et en D2 du White Star Woluwe, a-t-elle annoncé jeudi. Le club bruxellois a décidé d'interjeter un recours devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), l'instance du COIB.

Souvent présenté comme un modèle de gestion, le White Star s'est pourtant retrouvé au bord du dépôt de bilan après le départ de son principal mécène Philippe Sottiaux. On le disait mardi en sursis pour quelques heures, le temps de trouver les... 800.000 euros nécessaires pour boucler la saison en D2.

Cette semaine, il s'est passé des choses intéressantes dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de Belgique. Les meilleures équipes de D2 ont ennuyé les stars de l'élite.

Vainqueur 2-0 d'Eupen, son dauphin, jeudi lors de la 4e journée du tour final de D2, Waasland-Beveren n'est plus qu'à un point de la montée en première division. Quant à Westerlo, il est officiellement relégué en deuxième division suite à son partage 0-0 à Ostende.

Le tirage au sort du calendrier du tour final de deuxième division a été effectué au siège de l'Union belge, lundi. Westerlo, vainqueur des PO3 en D1, se déplacera à Eupen lors du premier match le dimanche 6 mai à 15h00. Dans le même temps, Waasland-Beveren accueillera Ostende.

Ni Eupen (1-1 à Wetteren), ni Ostende (battu 2-0 à Waasland) n'ont gagné! C'est (presque) le pire scénario pour Charleroi, obligé d'attendre son match de lundi soir (20h30) contre l'Antwerp, désormais sans enjeu, pour fêter son titre et son retour en Pro League après un an de purgatoire, dans un Mambourg archi-comble.