Tout sur Craig Bellamy

Anderlecht a à nouveau montré deux visages à Malines mais il continue à jouer la carte des jeunes. "Avec un peu plus de régularité, nous serions déjà qualifiés pour les PO1."

À 20 km au nord de Bruxelles subsiste une bande de joyeux drilles. D'anciennes gloires en fin de parcours qui ont décidé de jouer ensemble les prolongations. Ils s'appellent Craig Bellamy ou Nicolas Frutos. Daniel Camus ou Tom Caluwe. Et ont en commun l'appétence des carrières qui s'éternisent. Et des soirées à rallonge.

Après six journées, Anderlecht a enfin remporté sa première victoire. Au détriment du leader du championnat, le Standard. Plus que jamais, les Bruxellois sont à la recherche d'un véritable buteur. Dans la lignée de Lukasz Teodorczyk et d'Aleksandar Mitrovic.

Deux petits points sur douze et une treizième place au classement, ce n'est pas ce qui était dans les cartons de Vincent Kompany et d'Anderlecht.

Dans sa biographie, récemment parue, John Arne Riise raconte ce qui a éclipsé la visite de Liverpool à Barcelone en 2007.