Tout sur Course en ligne

Disputée dans des conditions dantesques, la 17e étape de la Vuelta a offert un spectacle de tous les instants. Primoz Roglic, qui a répondu à une attaque d'Egan Bernal à 60 kilomètres de l'arrivée, s'est imposé en solitaire au sommet des mythiques Lacs de Covadonga. Il devance son coéquipier Sepp Kuss et Miguel Angel Lopez d'1min35. Le Slovène dépossède aussi le Norvégien Odd Christian Eiking du maillot rouge de leader.

Le vainqueur des Strade Bianche, qui a remporté une étape au Tour de France et porté le maillot jaune pendant 6 jours souffre toujours du dos depuis sa chute dans l'épreuve de VTT des JO de Tokyo. Il est déjà forfait pour le Tour du Bénélux qui commence ce lundi. Son équipe espère le récupérer pour les Mondiaux et Paris-Roubaix mais y sera-t-il à 100 % ?

Le Slovène, champion olympique du contre-la-montre, aura fort à faire contre l'armada britannique composée notamment du champion olympique Richard Carapaz, deuxième l'an dernier, du vainqueur du Giro Egan Bernal, du champion olympique de VTT Egan Bernal et d'Adam Yates. Dix-neuf Belges sont annoncés au départ samedi.