Tout sur Commission des litiges

L'Union royale belge de football (URBSFA) qui s'est constituée partie civile dans la grande enquête de la justice concernant les fraudes dans le football belge, n'a toujours pas eu accès au dossier pénal un mois plus tard, a confirmé mercredi son porte-parole Pierre Cornez à l'agence belga.

Le Standard a refusé la sanction de trois matches de suspension (et 3.000 euros d'amende) proposée lundi par le parquet de l'Union belge de football à l'encontre de son joueur Mehdi Carcela. En conséquence, le stratège du club liégeois comparaîtra mardi devant la commission des litiges.

Charleroi a décidé de se pourvoir en appel de la suspension de deux journées infligée mardi par la Commission des litiges de l'Union belge à son attaquant tunisien Hamdi Harbaoui, a expliqué le club carolo mercredi.

Charleroi ne pourra pas compter sur Hamdi Harbaoui lors de ses déplacements à Anderlecht (27 avril) et Ostende (30 avril). La Commission des litiges de l'Union belge (URBSFA) a infligé une suspension de deux rencontres et une amende de 800 euros à l'attaquant des Zèbres.

Les différentes parties ont été entendues mardi durant environ 4 heures par la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS), dans le dossier de l'arrêt du match de championnat du 4 décembre 2016 entre Charleroi et le Standard.

Le Standard de Liège a introduit un recours devant la Cour Belge d'Arbitrage du sport (CBAS), peut-on lire sur le site de l'instance jeudi. Le Standard entend contester les sanctions qui lui ont été infligées la semaine dernière par la Chambre extraordinaire de la Commission des litiges de l'Union belge à l'issue du derby wallon, Charleroi-Standard arrêté en raison du comportement des supporters.

Charleroi et le Standard connaîtront jeudi (à 13h00) la décision prise par la Chambre extraordinaire de la Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) à la suite de l'arrêt par l'arbitre du choc wallon le 4 décembre dernier, a confirmé la fédération à l'agence Belga mercredi.