Tout sur Clément Tainmont

Si, sur le plan de l'organisation, le YRFC Malines progresse à pas de géant, il ne répond pas encore à l'attente sur le plan sportif. Les supporters, plus nombreux que jamais, ont du mal à le comprendre.

Charleroi, à la peine avec 9 points sur 24 depuis la reprise du championnat, aurait-il raté "son" mercato d'hiver? Le sujet qui anime la buvette du club et bien au-delà n'a pas été esquivé par l'administrateur-délégué du Sporting Mehdi Bayat, qui avait convié la presse mercredi midi.

L'hiver carolo devait être calme, mais il aura finalement vu trois nouvelles têtes débarquer dans un Pays Noir déserté par ses gauchers.

Un entraîneur venu de D2, un club qui luttait pour ne pas y descendre : rien, dans l'union entre Charleroi et Felice Mazzù, ne laissait présager que le Sporting serait cité dans la course au titre. Cinq ans plus tard, l'outsider numéro un s'habille pourtant en noir et blanc.

Deux ans après avoir crevé l'écran pour ses premiers play-offs, Clément Tainmont est l'un des hommes en vue de la fin de saison carolo. Le centreur raconte son football, ses galères, et son travail pour revenir au premier plan.

Le Sporting Charleroi s'est présenté en compagnie de Clément Tainmont mardi matin devant la commission des Litiges de l'Union belge (URBSFA). Ils refusent les deux journées de suspension et les 600 euros d'amende requis par le parquet lundi.

L'histoire de la saison de Charleroi se racontera en commençant par la fin. Parce que les Zèbres sont devenus les rois des cinq dernières minutes. Bienvenue dans le " Felice Time ".