Tout sur Claude Makélélé

Né à Kinshasa mais élevé dans le Brabant Flamand, Rocky Bushiri, ex-Ostende, a percé cette saison à Eupen. Polyglotte, cet arrière de 19 ans parle autant le langage du foot qu'il est le reflet d'une véritable mosaïque culturelle.

Quand Claude Makélélé débarque à Eupen, il dit prendre la suite de son père, déjà passé par la Belgique en son temps. Après le Mondial 74 avec le Zaïre, André-Joseph serait venu taper la balle ici, en D2. De fait, le paternel a bien joué chez nous mais au quatrième échelon, au HO Merchtem, dix ans après avoir fait tomber le Roi Pelé à Kinshasa. Retour vers le passé.

L'entraîneur d'Eupen donne des avis très tranchés sur les chipotages dans le football belge, l'ambiance délétère qui y règne depuis quelques semaines, les salaires, les agents.

Longtemps, le spectacle a semblé avoir quitté le Kehrweg en même temps que Jordi Condom, coach à l'origine de la remontée des Pandas au sein de l'élite. Le football de Claude Makélélé est plus scolaire, éloigné de cette folie qui faisait le charme du football des Germanophones.

Eupen reçoit Anderlecht le week-end prochain. Une semaine plus tard, il y aura un an que Claude Makélélé est entraîneur d'Eupen. Quel est son impact ?

Claude Makelele remoule progressivement Eupen. Après un départ dramatique, le coach français a réussi un six sur six. Grâce à quelques transferts.

Grâce à une miraculeuse phase finale, Eupen va disputer sa troisième saison d'affilée en D1A.

Sa victoire contre Waasland Beveren permet à Eupen de combler son retard sur les autres traînards mais il va devoir se battre pour se sauver.