Tout sur CIO

Les Jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang organisés du 9 au 25 février derniers en Corée du Sud ont généré un bénéfice de 55 millions de dollars (48 millions d'euros), a annoncé lundi le président du comité organisateur, Lee Hee Beom, lors de la réunion de la commission exécutive du Comité International Olympique à Buenos Aires.

Le patron de l'Agence antidopage américaine (USADA) a critiqué mercredi la gestion du dossier du dopage institutionnalisé en Russie par le CIO, considérant que ce dernier avait manqué de clarté dans ses positions et ne s'était pas montré assez ferme.

L'agence mondiale antidopage (AMA) a rappelé dimanche soir que la Russie n'était toujours pas en conformité avec le règlement antidopage mondial, en réponse à l'annonce du Comité international olympique (CIO) que la mise au ban du Comité olympique russe serait "automatiquement" levée s'il n'y avait de nouveaux cas de dopage aux JO 2018 de Pyeongchang.

L'apaisement: la Russie ne boycottera pas les jeux Olympiques d'hiver 2018 et "n'empêchera pas" les sportifs russes qui le souhaitent d'y participer sous bannière olympique, a déclaré mercredi Vladimir Poutine au lendemain de la décision du Comité international olympique (CIO) de suspendre la Russie.

Les organisateurs sud-coréens des prochains Jeux Olympiques d'hiver auraient préféré que les athlètes russes concourent sous leurs propres couleurs, mais accepteront néanmoins de les accueillir sous drapeau olympique, après la suspension de la Russie pour dopage annoncée mardi par le Comité International Olympique.

La Russie a été suspendue des prochains jeux Olympiques d'hiver 2018 par le comité international olympique (CIO) pour dopage institutionnalisé, mais certains de ses sportifs seront autorisés à participer aux épreuves organisées à Pyeongchang (Corée du Sud) du 9 au 25 février, sous drapeau olympique et strictes conditions.