Tout sur Charleroi

"Je suis un enfant du football belge", assure son nouveau président Mehdi Bayat

Les clés de l'Union Royale belge de football (URBSFA) sont pour deux ans dans les mains de Mehdi Bayat, 40 ans, l'homme fort du RSC Charleroi, élu samedi en marge de l'assemblée générale. Il est en effet le net vainqueur par 15 voix contre 7, d'une élection où il a bénéficié des sept voix des amateurs francophones de l'ACFF (Association des Clubs Francophones de Football), dont le candidat, l'avocat de Herstal Philippe Godin, 53 ans, a retiré sa candidature avant le premier tour de scrutin.

(La parenthèse attendue )

Entre le départ de son coach à succès et la recherche de son successeur, Charleroi vit quelques jours hors du temps avant de s'installer sur sa route vers le futur.

Mazzù: du Mambourg au Limbourg

Felice veut dire heureux en italien. Rien que son prénom est gage de bonheur. Après six ans, Felice Mazzù (53 ans) quitte un club minier, le Sporting Charleroi, pour un autre, le Racing Genk.

Les rêves carolos

Suite au départ de Felice Mazzù, Charleroi planifie son avenir en majuscules.

Dimitri de Condé: "Nous espérons que Felice nous apportera de la stabilité"

Dimitri de Condé, le directeur technique de Genk, espère que Felice Mazzu, nommé lundi entraîneur du club limbourgeois, va apporter de la stabilité. "Par le passé, il y avait eu une baisse de résultats à Genk après les titres. Nous espérons que Felice nous apportera de la stabilité", a déclaré de Condé lundi lors de la conférence de presse du nouveau T1 genkois à la Luminus Arena.

Officiel: Felice Mazzu est le nouvel entraîneur de Genk

Le Racing Genk, champion de Belgique, dont l'entraîneur Philippe Clement a rejoint le Club Bruges, a officiellement annoncé lundi matin que son successeur à la Luminus Arena était Felice Mazzu. Ce dernier quitte donc le RSC Charleroi, où il dirigeait les Zèbres depuis 2013. Il a signé un contrat à durée indéterminée, et sera présenté à 16 heures.

Charleroi a levé l'option d'achat de 3,5 millions pour Victor Osimhen

Victor Osimhen appartient à titre défintifif au RSC Charleroi. Celui-ci a en effet versé ce vendredi juste avant la date limite du 31 mai, les 3,5 millions d'euros mentionnés comme option d'achat en annexe du contrat de location pour une saison de l'attaquant nigérian de 20 ans, au club allemand de Wolfsburg.

L'Antwerp retrouve l'Europe

Le Sporting Charleroi s'est incliné dimanche après-midi sur la pelouse de l'Antwerp (3-2), après pourtant avoir mené 0-2, en finale des playoffs de la Jupiler Pro League. Felice Mazzu et ses ouailles, réduits à dix dès la 20e minute de jeu, ne se retrouveront donc pas sur la scène européenne l'an prochain. Les troupes de Laszlo Bölöni disputeront, pour leur part, le 2e tour de qualifications de l'Europa League. Si le FC Malines est exclu de toutes compétitions européennes par l'Union belge ou par la Fédération internationale de football (FIFA), les Anversois joueront le 3e tour préliminaire de l'Europa League et La Gantoise, 5e des play-offs 1, le deuxième. Le Standard jouerait alors la phase de groupes.

Victor Osimhen inscrit le but le plus rapide de la Pro League lors d'Antwerp-Charleroi

Victor Osimhen a ouvert le score en faveur de Charleroi après seulement 8.15 secondes de jeu sur la pelouse de l'Antwerp dimanche après-midi en finale des play-offs de la Jupiler Pro league. L'attaquant nigérian en profite pour battre le record du but le plus rapide de la Pro League de football détenu jusqu'ici par l'actuel buteur de Courtrai Imoh Ezekiel (10.8 secondes).

Yves Vanderhaeghe risque deux matchs de suspension

Le parquet de l'Union royale belge de football (UBSFA) a proposé jeudi à l'entraîneur de Courtrai Yves Vanderhaeghe, une suspension de deux matches et une amende de deux mille euros, pour son renvoi en tribune mercredi soir aux Eperons d'Or, lors de la finale du playoff 2 contre Charleroi.

Charleroi disputera la finale des playoffs 2 contre Courtrai

Vainqueur mercredi de Westerlo (0-2), Charleroi disputera la finale des playoffs 2 contre Courtrai. Grâce à Ryota Morioka (42e) et Jérémy Perbet (88e), les Zèbres ont assuré la première place du groupe A (19 points). Saint-Trond, qui a partagé à Ostende (1-1), est deuxième (14 points) devant Westerlo (12). En battant le Beerschot Wilrijk (1-0), Eupen (11) grimpe à la 4e place, laissant Ostende (9) et les Anversois (8) derrière lui.

Le zèbre & le phénix

Donnés pour mort après leurs deux défaites initiales, les Carolos ont renversé la situation pour aborder le sprint final des PO2 dans la peau du favori. Voyage au purgatoire.