Tout sur Champs-Elysées

L'emballage final sur les mythiques Champs-Elysées, la cérémonie du podium avec l'Arc de Triomphe en toile de fond : ce sont des scènes classiques qui marquent la fin du Tour de France. Du moins pour les téléspectateurs. Car les coureurs, eux, feront ensuite " l'étape la plus dure du Tour de France. "

Les joueurs de l'équipe de France de football ont entamé lundi en début de soirée leur descente des Champs-Elysées à Paris sur un bus à impériale, devant des centaines de milliers de personnes survoltées venues acclamer les champions du monde. Rassemblée depuis plusieurs heures, une foule en délire aux couleurs bleu-blanc-rouge a accueilli ses 23 héros, arrivés un peu plus tôt de Russie, alors que la patrouille de France survolait "la plus belle avenue du monde".

Les supporters de l'équipe de France, "fous de joie" après la victoire de leurs champions au Mondial, ont continué à klaxonner, chanter, jeter pétards et fumigènes jusque tard dimanche soir partout en France.

Chris Froome a remporté le Tour de France pour la quatrième fois de sa carrière. Le Britannique a franchi sans encombre la ligne d'arrivée de la 21e et dernière étape, entre Montgeron et Paris (103 km), dimanche. Le prestigieux sprint sur les Champs-Elysées a été gagné par le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo).

L'Allemand Marcel Kittel (Quick-Step), porteur du maillot vert du classement par points, a renoncé à poursuivre le Tour de France, mercredi, dans la 17e étape, la première dans les Alpes.