Tout sur CDM2010

Le football espagnol donne le sourire à une Espagne en crise. Mais il n'y a pas que le foot qui brille dans ce pays: tennis, formule 1, athlétisme, basket, cyclisme, hockey...

"Champions du Monde!": les médias électroniques espagnols étaient en extase dimanche soir après la victoire de l'Espagne contre les Pays-Bas en finale du Mondial. La presse en ligne néerlandaise soulignait, elle, le "traumatisme" que constitue la défaite pour l'équipe des Pays-Bas.

L'équipe de rêve, celle qui devrait aisément faire chanceler le futur vainquer de cette Coupe du monde, c'est vous qui l'avez composée. Et la voici.

Les Pays-Bas joueront dimanche leur première finale de Coupe du Monde depuis 1978. Difficile toutefois de trouver un parallèle entre les deux générations...

L'Espagne devrait gagner cette Coupe du monde parce qu'elle a un jeu qui le mérite, des automatismes bien installés, et une équipe stable. Mais le mot "idéal" n'a pas sa place en football, et la Hollande pourrait bien créer la surprise.

La finale avant la lettre aura finalement tourné à l'avantage des Espagnols, qui ont maîtrisé la partie sans vraiment laisser à l'Allemagne la possibilité de développer leur jeu. Le vainqueur du Mondial 2010 sera inédit: l'Espagne ou les Pays-Bas.

Face à l'Argentine, la Mannschaft a de nouveau démontré tout le potentiel d'avenir qu'elle recèle. Il ne reste plus qu'à trouver les pièces qui doivent compléter le puzzle et à conserver le commandant.

Le but litigieux de l'Angleterre face à l'Allemagne, en finale du Mondial 1966 à Londres, a-t-il été accordé en guise de vengeance par un arbitre ex-combattant anti-nazi? Le plus grand mystère de l'histoire du Mondial trouverait sa solution à Stalingrad.