Tout sur CBF

Dans un chamboulement de dernière minute, le Brésil a été propulsé au rang d'organisateur de la 47e Copa América. Une récupération au pied levé et un pari résolument risqué pour une Fédération brésilienne aux motivations floues, sous pression face à des conflits extrasportifs et une situation sanitaire préoccupante.

José Maria Marin, ex-patron du foot brésilien condamné mercredi à quatre ans de prison, n'a pas échappé à la justice américaine. Pour son successeur Marco Polo Del Nero et son prédécesseur Ricardo Teixeira, c'est tout le contraire: accusés de corruption dans le Fifagate, ils vivent librement à Rio, où ils évitent les poursuites.

Romario, 51 ans, veut devenir président de la fédération brésilienne de football (CBF). L'ex-champion du monde (en 1994) s'est en effet porté candidat à la succession de Marco Polo del Nero, 76 ans, suspendu pour nonante jours par la fédération internationale (FIFA). Ce dernier est accusé de corruption, comme avant lui ses deux prédécesseurs Ricardo Teixeira et José Maria Marin.

La Confédération brésilienne de football (CBF) a reconnu le club de Flamengo comme champion du Brésil 1987 à l'instar du club de Sport Recife. C'est le contenu d'une déclaration de deux pages signée par le président de la CBF, Ricardo Teixeira, qui a pour but de mettre fin à une polémique de plus de 20 ans. Explication.