Tout sur CBAS

Chants homophobes des supporters d'Anderlecht: la CBAS va se pencher sur le dossier

Le RSC Anderlecht va comparaître le 12 septembre à 17h30 devant la Cour belge d'arbitrage du sport (CBAS), a appris l'agence Belga lundi. La CBAS a été saisie par le parquet de l'Union belge de football (URBSFA) qui a fait appel après que le club bruxellois n'avait reçu aucune sanction pour le chant "Alle boeren zijn homo's (tous les paysans sont homosexuels)" que ses supporters avaient entonné à l'encontre du Club de Bruges.

Les chants antisémites des supporters du Club de Bruges sont offensants, décide la CBAS

Les chants antisémites entonnés par les supporters du Club de Bruges lors du 'topper' face à Anderlecht le 4 avril dernier ont bel et bien un caractère offensant. Ainsi en a décidé la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), indique lundi soir le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) et le Forum der joodse organisaties (FJO), parties intervenantes dans la procédure d'arbitrage.

Malines accepte sa suspension européenne: "Penser aux intérêts supérieurs du foot belge"

Le FC Malines a annoncé jeudi sur son site internet qu'il accepte son interdiction de jouer les compétitions européennes cette saison qui lui a été imposée mercredi par la cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). Malines souligne dans son annonce que le fait que le club accepte sa sanction signifie que le billet européen libéré ira certainement à un autre club belge.

Nouveau rebondissement: Malines privé de Coupe d'Europe par la CBAS!

La Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS) a pris une deuxième décision dans le cadre de la procédure disciplinaire à l'égard de FC Malines (KVM) et d'autres personnes, en lien avec le match truqué FC Malines-Waasland-Beveren du 11 mars 2018, a annoncé mercredi l'Union belge (URBSFA).

La Gantoise n'a pas encore renoncé à la Coupe d'Europe

Condition pour que les Buffalos se produisent sur la scène européenne cette saison: que le FC Malines soit privé de Coupe d'Europe. Or, mardi, l'UEFA (Union européenne de football) a donné son feu vert à la présence de Malines en Europa League, dans l'attente d'une décision définitive de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS).

Le Beerschot veut faire annuler le décision provisoire prononcée par la CBAS

Le club de football du Beerschot espère faire annuler la décision provisoire prise par la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui permet au FC Malines et à Waasland-Beveren de rester en division 1A cette saison. A cet effet, les "Rats" déposeront prochainement une requête en annulation devant le Tribunal de première instance de Bruxelles, a confirmé lundi l'avocat du club Thomas Gillis.

La Pro League examine les initiatives pour assurer la bonne organisation des compétitions

Le conseil d'administration et le management de la Pro League examinent les initiatives qu'il convient de prendre pour préserver la bonne organisation de ses compétitions, a indiqué samedi la Pro League dans un communiqué, après avoir "pris connaissance de l'ordonnance de référé prononcée suite à la requête unilatérale déposée par le Beerschot VA".

L'UEFA ne veut pas commenter la décision de la CBAS: "Mais la décision suivra rapidement"

Au lendemain de la décision de la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS) de laisser le FC Malines évoluer en D1A, la question concerne maintenant la participation des Malinois, vainqueurs de la Coupe de Belgique, à la prochaine Europa League. Contactée par Belga, l'UEFA ne veut pas commenter davantage l'affaire, mais est mesure de dire qu'une décision "suivra sous peu".

Le Beerschot veut reporter le début du championnat

Le Beerschot a rapidement organisé une conférence de presse mercredi pour exprimer son souhait de reporter le début du championnat 2019-2020 de D1A. Le club anversois se sent lésé suite à la décision de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui a décidé de garder le KV Malines en D1A la saison prochaine, au détriment donc du Beerschot. Le club a invité la Pro League et l'Union Belge de football à "prendre leurs responsabilités."

(Pas) vu à la télé

Le matchfixing Malines - Waasland-Beveren est le plus gros scandale dans notre foot depuis un paquet d'années. Alors, pourquoi est-il traité avec aussi peu de sérieux ?

La défense de Malines parle de "deux poids deux mesures"

Les plaidoiries se sont poursuivies mardi à l'Eurovolleycenter de Vilvorde devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), dans le cadre du match de football FC Malines/Waasland-Beveren du 11 mars 2018 suspecté d'avoir été truqué. La défense du FC Malines a plaidé l'irrecevabilité de la procédure.

Boes pour sortir du bois

C'est sous la direction de Marc Boes que la CBAS s'exprimera au sujet des accusations de match arrangé entre Malines et Waasland-Beveren en mars 2018.

Calendrier 2019-2020: "Pas de chaos, pas de surréalisme, mais un calendrier définitif"

Deux des seize équipes figurant au calendrier de la Jupiler Pro League de football (D1A), divulgué lundi après-midi dans l'auditorium du Centre national de footbal de Tubize, risquent de ne pas y participer. Le sort de Malines, le promu, et de Waasland-Beveren, accusés d'avoir comploté en vue de favoriser la victoire du Kavé, lors de la 30e et dernière journée de la saison régulière 2017-2018, doit en effet encore se décider devant la Cour Belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui a - enfin - entamé ses débats, plusieurs fois reportés, aujourd'hui lundi.