Tout sur Carmelo Anthony

La nouvelle saison de NBA prendra son envol le 22 décembre. Un mois plus tard que d'habitude, mais quand même très tôt. Avec, toujours, cette épée de Damoclès du coronavirus au-dessus de la tête. Sur le plan sportif, il y a plus de certitudes, avec un grand favori: le tenant du titre, les LA Lakers, où le trône du King LeBron James n'est pas près de vaciller. Il est même plus stable que la saison dernière. Présentation, en quatre thèmes.

Lorsque la NBA a décidé de terminer la saison dans une bulle à Disney World, à partir de début juillet, les joueurs avaient deux objectifs : éviter que le coronavirus ne s'invite avant la finale, censée débuter le 30 septembre, et utiliser la bulle comme plateforme pour propager leur message Black Lives Matter. Le premier objectif a, jusqu'ici, été atteint. Mais le deuxième a débouché sur un boycott historique. Retour sur les faits.

Mardi prochain, la nouvelle saison de NBA s'ouvre. Si elle est aussi agitée que l'entre-saison, les fans peuvent s'attendre à un déluge de feu. Une nuée d'étoiles n'auront qu'un seul objectif : faire exploser la supernova, Golden State. Analyse en trois questions.

Les négociations piétinent entre l'association des joueurs de NBA et les propriétaires de clubs concernant la nouvelle convention collective. Si les pourparlers ne progressent pas d'ici lundi, le lock-out se poursuivra et l'ouverture de la saison sera reportée !