Tout sur Caleb Ewan

Wout van Aert (27 ans) est le seul coureur capable de rouler et sprinter seul. En réalité, le Campinois sprinte comme un spécialiste du chrono: son corps reste immobile, sans aucun mouvements latéraux, ce qui lui offre un avantage aérodynamique. Mais à quel point? Le professeur Bert Blocken de l'Université technique d'Eindhoven et de la KUL, l'explique en exclu à Sport/Foot Magazine.

Le sprinteur australien évolue au sein de la formation belge depuis 2019. Frederik Frison prolonge jusqu'en 2023 et l'équipe accueille Rüdiger Selig, l'un des échelons du train de Bora pour les sprints. Dans le sens des départs, l'équipe belge a annoncé que Marc Sergeant et Herman Frison, présents respectivement depuis 2003 et 2005, ne seront plus directeurs sportifs à la fin de l'année.

Fin d'étape incroyable sur le Tour. La belle histoire de l'équipe Alpecin se poursuit. Après la victoire et le maillot jaune de Mathieu Van der Poel dimanche, la formation belge s'impose dans la 3e étape grâce à Tim Merlier qui devance son coéquipier Philipsen. Les chutes ont été nombreuses et les deux grands favoris Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont perdu du temps.

L'Australien Caleb Ewan (Lotto Sudal) a remporté samedi la 4e étape du Baloise Belgium Tour à Hamoir sur un parcours de 152,6 km, l'étape-reine de ce Tour de Belgique cycliste (2.Pro). Le Français Bryan Coquard (B&B Hotels) a fini 2e et l'Italien Davide Balerini (Deceuninck Quick Step) a pris la 3e position. Le maillot de leader reste sur les épaules de Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) à une journée du terme de l'épreuve.

Le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine est en vente dès ce jeudi. L'apéro idéal avant le Grand Départ du Tour de France, le samedi 26 juin à Brest.

Chaque jour pendant le Tour de France, nous vous présentons cinq anecdotes, faits ou statistiques marquants sur l'étape du jour. Aujourd'hui, celle entre Mantes-la-Jolie et Paris, avec seulement 5.000 personnes sur des Champs-Élysées sans ambiance.

Après sa victoire au sprint dans la cinquième étape du Tour, à Privas, les superlatifs manquaient pour dépeindre la polyvalence de Wout van Aert. Comment est-il parvenu à se défaire des purs sprinteurs ? Analyse.

Chaque jour pendant le Tour de France, nous vous présentons cinq anecdotes, faits ou statistiques marquants sur l'étape du jour. Aujourd'hui, place à celle entre Gap et Privas, qui devrait sourire aux sprinteurs. Et à Wout Van Aert ?