Tout sur Buenos Aires

L'Argentin a marqué à trois reprises contre la Bolivie et bat le record de buts inscrits au sein d'une sélection sud-américaine qui était détenu par la légende brésilienne Pelé. Le record du monde appartient lui à son grand rival Cristiano Ronaldo avec 111 réalisations.

Le deuil et la tristesse ont gagné le monde après la mort de l'Argentin Diego Maradona, légende du football disparue mercredi à 60 ans, laissant les passionnés de ballon rond orphelins de l'un des joueurs les plus charismatiques et controversés de l'histoire.

Idole de la cité à parité avec son saint patron San Gennaro, Maradona à Naples, c'est le récit d'une rencontre accidentelle devenue l'histoire la plus passionnelle du football. Une union totale, toxique aussi, dont naîtra même un fils, Diego Junior, reconnu sur le tard.

Diego Maradona, l'idole du football argentin qui vient de fêter ses 60 ans, a passé la nuit de lundi à mardi dans une clinique privée de La Plata, au sud de Buenos Aires, pour y passer des examens médicaux. Son médecin personnel Leopoldo Luque a confirmé les informations de la presse locale.