Tout sur Bruno Venanzi

Le Standard est passé mardi soir devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) pour plaider sa cause dans le dossier des licences. La séance, en visioconférence, n'a duré qu'une dizaine de minutes, ce qui laisse présager une issue favorable pour les Rouches. La CBAS fera connaître sa décision dans les prochains jours, au plus tard dimanche.

Marouane Fellaini va aider le Standard financièrement en prêtant trois millions d'euros à son ancien club. L'information, dévoilée jeudi par plusieurs journaux, a été confirmée à bonne source à l'agence Belga. Ce prêt n'est pas un investissement dans Immobilière du Standard de Liège, mais d'un prêt qui porte sur trois ans.

L'avocat de l'ancien Diable rouge a démenti son implication dans l'Immobilière qui doit racheter le stade de Sclessin et soulager les finances rouches.

Présider le Standard est loin d'être une mission tranquille. Bruno Venanzi l'a appris à ses dépens, au cours d'un parcours qui atteint presque son cinquième anniversaire. Entre course financière, agents influents et principes tombés aux oubliettes, le gâteau pourrait avoir un arrière-goût amer.

Malgré une saison délicate, le défenseur des Rouches reste l'incarnation la plus probable du futur défensif des Diables. Histoire d'un tempérament taillé pour l'Enfer.

En 2018, Edmilson quitte le Standard pour le Qatar. Afin de rentabiliser son départ et ainsi léser de plus d'un million d'euros Saint-Trond, les têtes pensantes liégeoises organisent un montage frauduleux. Ces dernières semaines, l'opération a fait l'objet de discussions au sein de la commission des licences. Fin janvier, Sport/Foot Magazine racontait les coulisses de l'affaire.

La Comission des licences n'a pas octroyé son sésame au Standard. Il y a deux semaines, Sport/Foot Magazine faisait déjà état des gros soucis financiers du club liégeois. Entre primes impayées, salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois.

Le Standard a été recalé mercredi par la Commission des licences de la Fédération belge de football. Dans la foulée, le club liégeois a annoncé qu'il ira en appel devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS).

L'homme aux 224 matches pour le Standard a tourné une deuxième fois la page rouche en janvier dernier. Un départ attendu après deux envols manqués et une dernière saison agitée. Coincé à Abu Dhabi, Paul-José Mpoku se confi(n)e.

Entre salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois. Le Standard cherche de l'argent dans tous les coins, mais fait face à une réalité financière alarmante.

À cause du coronavirus, Chris Van Puyvelde, directeur technique de la fédération chinoise, est confiné chez lui, à Doorslaar. Il fait donc du télé-travail afin de propager son petit livre rouge du football dans toute la Chine.