Tout sur Bruno Venanzi

La première semaine de Luka Elsner à Liège a longtemps ressemblé au début d'une idylle sans accroc. Clinique dans sa communication, le Franco-Slovène se serait bien vu surfer sur cette vague d'optimisme quelques jours de plus. C'était avant de saborder sa fin de match contre OHL. Le Standard a changé de docteur, pas encore de dynamique.

La première semaine de Luka Elsner à Liège a longtemps ressemblé au début d'une idylle sans accroc. Clinique dans sa communication, le Franco-Slovène se serait bien vu surfer sur cette vague d'optimisme quelques jours de plus. Mais...

Officiellement en recherche d'investisseurs, le Standard de Bruno Venanzi a rejoint la cohorte de clubs belges désireux de lier leur destinée à celle de richissimes financiers étrangers, capables de redresser des comptabilités en berne. Des prospections menées tous azimuts qui croisent aussi souvent la route de l'argent sale que celle du bon sens.

Le Standard de Bruno Venanzi a rejoint la cohorte de clubs belges désireux de lier leurs destinées à celle de richissimes financiers étrangers. Des prospections menées tous azimuts qui croisent aussi souvent la route de l'argent sale que celle du bon sens.

Sur les hauteurs du centre d'entraînement liégeois, le SL16 Football Campus prépare les futurs joyaux du football rouche. Voyage en altitude, à la recherche de l'itinéraire qui permet de descendre des sommets du Sart-Tilman jusqu'au fond du chaudron de Sclessin.

À 73 ans et à deux ans de la quille, Robert Huygens est devenu président de la Fédération en succession de Mehdi Bayat. L'histoire d'une élection reportée, d'un règlement à double lecture et d'une institution jamais avare en surprise.

Finalement prêté au Genoa par l'Inter, l'ancien capitaine du Standard n'aurait pourtant pas été contre la prolongation de son aventure liégeoise. Mais savait l'envol inéluctable.

L'homme qui passe ses journées avec Roberto Martínez est l'ancien directeur sportif du Standard version Duchâtelet, devenu le premier fusible du Bruno Venzanzi président. Il est surtout l'actuel manager du centre national de Tubize. Axel Lawarée serait donc un touche-à-tout qui aime parler aux puissants. Rencontre.

Arrivé en 2019 via la case Mouscron, après être passé par celle de la D2, Selim Amallah s'est très tôt installé dans les lignes offensives du Standard, aujourd'hui très dépendant des coups de génie du gamin d'Hautrage. Retour sur son ascension rouche.