Tout sur Belgique

Pertes financières, risques de blessures, menace de saison blanche: les trois étages du foot amateur sont torpillés par le Covid. Des acteurs envisagent les prochains mois. Entre optimisme et résignation.

Des matches remis à la pelle, puis un championnat arrêté face à l'ampleur de la deuxième vague. Et au bout, une question: donner un sens sportif à cette saison est-il encore raisonnable?

C'est rare qu'un entraîneur quitte lui-même son employeur. Parce qu'il fait alors une croix sur une prime de licenciement, le prix à payer par un club ou une fédération pour l'incertitude et le stress liés au métier de coach.

Retour sur nos trois récentes prestations en Nations League qui, au départ, devait n'être qu'une pseudo-compète, histoire de structurer les matches amicaux: programmation homogène, absence de déséquilibre excessif entre protagonistes... Mais on s'est pris au jeu, tout en se plaignant des folies du calendrier, alors que la Nations League était le premier truc à bazarder dans le contexte du Covid. On a même programmé chaque fois un amical pour préparer la compète amicale!

Armand Swartenbroeks est devenu officieusement champion du monde avec les Diables rouges il y a cent ans, mais sa vie sur le front, comme médecin et footballeur, a été au moins aussi palpitante. Plus tard, il est aussi devenu bourgmestre de Koekelberg. Aujourd'hui, une pièce de théâtre et un livre relatent "l'étonnant destin d'un sportif belge".

Mardi prochain, le sélectionneur des Red Flames peut briguer un billet pour l'EURO 2022 si son équipe bat la Suisse.

Le Club Bruges se déplace au Borussia Dortmund mardi (21h00) pour la quatrième journée de la Ligue des Champions. Troisièmes dans le groupe F, les Brugeois sont toujours en course pour une qualification en huitièmes de finale avant de défier les leaders de la poule, vainqueurs 0-3 à l'aller. Plusieurs ténors européens, tels que le Real Madrid, l'Inter Milan et le Paris Saint-Germain, n'auront pas le droit à l'erreur.

Le Club de Bruges se déplace au Borussia Dortmund ce mardi soir (21h00) pour la quatrième journée de la Ligue des Champions. Troisièmes du groupe F, les Brugeois sont toujours en course pour une qualification en huitièmes de finale avant de défier les leaders et favoris de la poule.

C'est l'histoire d'un derby brusseleir centenaire, longtemps oublié, mais qui a décidé de se jouer en quatre actes cette saison. Parce qu'après s'être longtemps perdus de vue, l'Union Saint-Gilloise et le RWDM ont décidé de ne plus se lâcher. Quitte à ne pas avoir vraiment eu le temps de se manquer. Morceaux choisis.