Tout sur Bart Verhaeghe

L'Union Belge, c'est comme un jeu de PlayStation. On s'amuse à tirer sur tout et tout le monde. Les patrons, les blessés, les ambulances, les commissions, les règlements.

L'homme fort du Club Bruges, Bart Verhaeghe, n'en démord pas: "construire un stade national ne fait pas partie des tâches centrales de la fédération [...] Si Anderlecht veut un nouveau stade, il doit l'ériger avec ses propres moyens."

Le FC Bruges a présenté son nouvel entraîneur Juan Carlos Garrido ce jeudi, quelques heures après l'annonce de son arrivée. L'Espagnol succède à ce poste à Georges Leekens remercié le 4 novembre après un maigre bilan de 2 points en 6 rencontres de championnat.

Le Club Bruges n'entend pas payer les 2,5 millions d'euros d'indemnité de licenciement à leur ancien entraîneur Georges Leekens, remercié dimanche soir, écrit Het Laatste Nieuws ce mardi. Le Club estime que Leekens n'a pas suffisamment bien travaillé pour obtenir ce montant.

En plus d'en être le président, Bart Verhaeghe possède depuis peu 75% des parts du FC Brugeois. Verhaeghe et le manager général Vincent Mannaert ont expliqué ce mercredi que l'investissement était bloqué pour une durée de dix ans, rendant impossible un rachat éventuel du Club de Bruges durant cette période. "Je fais ceci non pour moi, mais pour rendre le club meilleur", a déclaré Verhaeghe.

Bart Verhaeghe, président du Club Bruges, est sur le point d'en devenir propriétaire. L'assemblée générale du club flandrien a accepté son offre de reprise, lundi soir. Verhaeghe a déposé 15 millions sur la table, dont 14 vont servir de capital de fonctionnement. Le concepteur immobilier de 47 ans acquiert ainsi le Club pour un million, en droit.

Cette semaine, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine Stéphane Pauwels parle de deux présidents de clubs de notre championnat : Bart Verhaeghe au Club Bruges et Roland Duchâtelet au Standard. Pour Steph, ce sont tous les deux des chefs d'entreprise mais leur gestion est totalement différente.