Tout sur Bart Verhaeghe

Le Club de Bruges, qui a repris le chemin de l'entraînement lundi, a dévoilé ses nouveaux maillots pour la saison à venir. Le maillot reste à bandes verticales bleues et noires, tandis que le maillot 'away' est blanc, avec des bandes grises diagonales.

Un rouleau compresseur ne se fabrique pas à la petite semaine. Il existe des raisons précises à la domination brugeoise, et voici pourquoi elle ne devrait pas s'interrompre demain.

Dimanche soir, le Club et le Cercle s'affrontent, toujours au Jan Breydel. Les deux clubs veulent un nouveau stade dans les plus brefs délais, pour pouvoir grandir, économiquement et sportivement. On n'en est pas encore là.

Un sondage auprès des dix-huit clubs d'Eredivisie et des seize formations de Jupiler Pro League nous apprend que beaucoup d'eau doit encore couler sous les ponts de la Meuse, du Waal, du Rhin et de l'Escaut avant l'avènement d'une BeNeLeague. Outre-Moerdijk, on fait même preuve d'une prudence étonnante.

Le Standard a été le grand absent de la soirée du Soulier d'Or. Le club n'a plus gagné un trophée individuel depuis... 2009. Retour sur une interminable traversée du désert et explications. Pourquoi ce n'est pas le club liégeois qui s'est installé sur le toit de notre foot pendant dix ans, comme on l'avait pourtant prédit au moment des deux titres ?

L'avancée du dossier du stade brugeois - pour le Club, car le Cercle doit patienter - suscite de grands espoirs. Le Club Bruges peut-il espérer une augmentation de vingt à 25 millions d'euros de rentrées quand il prendra possession de son nouveau stade en 2022 ? Va-t-il agrandir le gouffre ? Ce n'est pas une garantie de succès, comme nous l'apprend une rapide première comparaison avec l'étranger.

Au sein de la Fédération, en quête d'un nouveau directeur technique pour accompagner le futur national, les hommes de Roberto Martinez préparent l'avenir des Diables rouges, pour limiter les secousses de l'atterrissage annoncé de la génération dorée.

Le boss du Sporting de Charleroi évoque ses grandes ambitions, pour son club d'abord, mais aussi personnelles. Et si ce poste de président de la Fédération n'était qu'un début ? Entretien-phare.

De retour au sommet de la pile de dossiers concernant l'avenir du football belge, la BeNeLigue semble plus palpable que jamais. Coup de bluff ou coup de génie ? Voyage dans les coulisses du grand marché belge du ballon rond.

Trudo Dejonghe, professeur à la KUL, est économiste du sport.

En 2012, Bart Verhaeghe fustigeait le conservatisme du football, qui se moquait un peu de ses idées. Ses rivaux ont perdu le sourire, depuis. Avec un peu de retard, le président a conduit son club au XXIe siècle, dans le sillage de l'évolution technologique.