Tout sur Bagdad

Désormais autorisé par la Fifa à accueillir des matches internationaux, l'Irak entend bien profiter de ces rendez-vous sportifs pour relancer le secteur touristique et des services, notamment à Bassora, riche région pétrolière qui peine à diversifier son économie.

La Fifa a autorisé la reprise des matches officiels en Irak interdits depuis les années 1990 pour raisons de sécurité, une décision "historique" saluée samedi par l'Irak comme un "nouveau départ".

Il y a une dizaine d'années, Nadim Sabbagh accueillait dans son équipe syrienne de Techrine, à Alep, des joueurs irakiens qui fuyaient les violences dans leur pays. Aujourd'hui, il a signé pour une deuxième saison comme défenseur d'un des clubs les plus célèbres de Bagdad, al-Zawrah.