Tout sur AZ

Plusieurs semaines à l'infirmerie n'ont pas empêché Ruud Vormer de continuer sa course en tête du classement des passes décisives. L'analyse de la tête et des jambes du Néerlandais, c'est ici.

Un sondage auprès des dix-huit clubs d'Eredivisie et des seize formations de Jupiler Pro League nous apprend que beaucoup d'eau doit encore couler sous les ponts de la Meuse, du Waal, du Rhin et de l'Escaut avant l'avènement d'une BeNeLeague. Outre-Moerdijk, on fait même preuve d'une prudence étonnante.

L'attaquant de 18 ans, un talent du cru, s'est déjà distingué cet été en EL contre l'Antwerp. Il poursuit sur sa lancée.

De retour au sommet de la pile de dossiers concernant l'avenir du football belge, la BeNeLigue semble plus palpable que jamais. Coup de bluff ou coup de génie ? Voyage dans les coulisses du grand marché belge du ballon rond.

Le club de l'Antwerp ne tolèrera pas plus longtemps que des supporters jettent des objets sur le terrain pendant les matches, notamment des gobelets. De tels faits se sont à nouveau produits lors de la rencontre européenne contre les Néerlandais d'AZ. Le club anversois va identifier les fautifs et les sanctionner et annonce aussi des mesures. Dimanche, lors du match à domicile contre le Standard, aucune boisson ne sera tolérée en Tribune 1.

Wout van Aert a repris avec prudence l'entraînement cycliste après sa lourde chute il y a près de deux mois au Tour de France. Dimanche matin, le coureur de 24 ans a annoncé sur l'application cycliste Strava qu'il avait fait un tour 7,49 km sur un vélo électrique, avec le message "Guess what ?" (devinez quoi).

L'Antwerp a été éliminé en barrages de l'Europa League suite à sa défaite 1-4 après prolongations contre l'AZ, jeudi, au stade Roi Baudouin. L'Antwerp avait ouvert le score par Didier Lamkel Ze (73e). Calvin Stengs a égalisé dans les derniers instants de la partie (90e). Réduits à neuf après les exclusions de Dieumerci Mbokani (35e) et de Lamkel Ze (74e), les Anversois ont sombré en prolongations et encaissé trois buts.

Information étonnante relayée par le journal espagnol Cadena Ser. On savait le lusitanien soucieux de son look, de son image. On était loin d'imaginer qu'il enverrait son coiffeur personnel tous les mois depuis décembre 2013 pour prendre soin de son double en cire.