Tout sur AS Roma

L'attaquant tchèque a fait découvrir son pied gauche au grand public avec son lob de 45 mètres contre l'Écosse. Petit portait de celui qui partage le leadership du meilleur buteur du tournoi avec Romelu Lukaku.

Opposés au Shakhtar Donetsk ce soir en huitième de finale retour, les Romains n'ont plus qu'à confirmer leur belle performance du match aller (victoire 3-0). Une qualification en quart pourrait les élever au rang de prétendant à la victoire finale, et surtout les faire rêver d'un premier titre européen dans leur histoire.

En Ligue des champions, aucune équipe ne s'est qualifiée à l'extérieur après une défaite par trois buts d'écart à l'aller. Mais d'autres "remontadas" peuvent inspirer le FC Barcelone, qui retrouve le Paris SG mercredi en huitième de finale, après une première manche cauchemardesque (défaite 4-1).

Finaliste et superstar de la dernière Ligue des Champions avec Liverpool, l'attaquant égyptien a épaté l'Europe la saison passée. Dans l'entretien qu'il nous a accordé, il revient en détail sur son incroyable parcours. Une leçon de vie.

Pour revenir au premier plan, l'Inter multiplie les bons coups sur le marché estival. Avec Radja Nainggolan en cerise sur le gâteau.

Pour revenir au premier plan, l'Inter multiplie les bons coups sur le marché estival. Avec Radja Nainggolan en cerise sur le gâteau.

Les Diables Rouges disputeront la Coupe du Monde sans Radja Nainggolan, que beaucoup de grands entraîneurs décrivent pourtant comme un des meilleurs médians du monde. Portrait d'un éternel incompris.

Liverpool, l'AS Rome, le Real Madrid et le Bayern Munich forment le dernier carré de la Ligue des Champions : quatre témoignages personnels au sujet des vedettes de ces clubs.

Le chemin de Roberto Martinez ne mène pas à Rome. Par contre, toutes les routes de la Ville Éternelle mènent à Radja Nainggolan. Promenade dans la capitale italienne, sur les traces d'un amour inconditionnel entre une cité ensoleillée et un Ninja devenu gladiateur.

Dries Mertens inscrit les deux buts de son équipe lors de la victoire 1-2 de Naples sur le terrain de l'AS Roma, samedi, pour le compte de la 27e journée du championnat d'Italie. La fête a cependant été gâchée pour le Diable Rouge, contraint de sortir, touché au mollet, à un quart d'heure de la fin. Radja Nainggolan a joué tout le match du côté des Romains, Thomas Vermaelen est resté sur le banc.

On dit que tous les chemins mènent à Rome. Pourtant, l'autoroute du succès empruntée par Radja Nainggolan ne semble pas relier la Ville Éternelle aux Diables rouges. Le Ninja joue sans ceinture de sécurité, et son football de chauffard manque de place dans le convoi national. Analyse d'un avenir embouteillé.