Tout sur Antoine Kina

Ils étaient à quelques mois de pouvoir enfin en découdre pour la médaille d'or à Tokyo. Mais le coronavirus en a décidé autrement. Les Red Lions vont devoir attendre l'été 2021 pour réaliser le triplé Coupe d'Europe, Coupe du monde et Jeux Olympiques. Zoom sur les conséquences de cette situation historique pour les hockeyeurs belges.

Encore 200 jours. C'est le chiffre affiché lundi dernier par l'horloge qui opère le décompte jusqu'au début des JO de Tokyo. Les athlètes belges n'auront jamais été aussi bien préparés et jamais le Team Belgium n'aura été aussi soudé. Mais combien de médailles cela peut-il nous rapporter ?

Un an après avoir été champions du monde, les Red Lions sont devenus champions d'Europe. Comme l'affirme Florent van Aubel, ils ont bousculé l'ordre établi. Comment ? Analyse sur base de quatre facteurs-clefs.

Après une journée entière de repos lundi à Bhubaneswar, les Red Lions ont repris le chemin de l'entraînement mardi en vue de leur 3e et dernier match de la phase de poules de la Coupe du monde de hockey, samedi prochain contre l'Afrique du Sud. La séance, longue d'une heure et demie, entre 13h30 et 15h00 locale, s'est déroulée sous les yeux d'Antoine Kina, arrivé en Inde en début de matinée en remplacement de Manu Stockbroekx, forfait pour la suite du tournoi suite à une blessure.