Tout sur Antoine Colassin

Comme ces dernières semaines, Franky Vercauteren a dû gratter les fonds de tiroir pour coucher 18 noms sur la feuille de match contre Eupen. Anderlecht déplore tellement de blessés que ça ne peut plus relever du hasard.

C'est sans Vincent Kompany qu'Anderlecht se rendra à La Gantoise vendredi soir (20h30) en ouverture de la 25e journée du championnat de Belgique de football. Le capitaine du Sporting, absent toute la semaine des entraînements, ne figure pas dans la sélection dévoilée jeudi par l'entraîneur anderlechtois Frankie Vercauteren.

Le Royal Excel Mouscron a tenu à s'excuser auprès du Sporting d'Anderlecht pour le comportement de certains de ses supporters lors de la minute de silence respectée dimanche au Lotto Park en mémoire de Robbie Rensenbrink. "Cela ne reflète en aucun cas les valeurs du club", ont écrit les Hurlus dans un communiqué lundi matin.

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, même si les Mauves ont montré des signes encourageants contre Bruges, les PO1 s'apparentent désormais à un défi impossible.

Depuis le dernier titre, en 2017, Anderlecht a utilisé vingt-deux arrières latéraux. À cause de cette philosophie, ceux-ci n'osent plus prendre de risques et la défense manque de stabilité. Le nul blanc contre Waasland-Beveren a pourtant encore démontré l'urgence de posséder deux vrais backs.