Tout sur Anfield

Battu 3-1 à l'aller, Liverpool n'a pas rendu les armes avant de recevoir le Real Madrid à Anfield, mercredi en quarts retour de Ligue des champions, comme le Borussia Dortmund d'Erling Haaland qui tentera de surmonter sa courte défaite 2-1 concédée à Manchester City.

Liverpool se déplace ce samedi à Arsenal puis mardi au Real. La bonne affaire! Parce que les Reds en sont à six défaites d'affilée... sur leur pelouse.

Accablé de blessures en défense, Liverpool souffre aussi d'un trident offensif émoussé: si les Reds veulent aller loin en Ligue des champions, Mohamed Salah, Roberto Firmino et Sadio Mané doivent retrouver leur tranchant contre Leipzig mercredi en huitièmes de finale retour (21h00) à Budapest.

En Ligue des champions, aucune équipe ne s'est qualifiée à l'extérieur après une défaite par trois buts d'écart à l'aller. Mais d'autres "remontadas" peuvent inspirer le FC Barcelone, qui retrouve le Paris SG mercredi en huitième de finale, après une première manche cauchemardesque (défaite 4-1).

Si Jordan Pickford devrait rester le numéro un de la sélection, beaucoup pensent que Nick Pope où Dean Henderson seraient de meilleures alternatives au portier d'Everton. Retour sur un poste qui a souvent posé problème à l'Angleterre.

Eliminé de justesse dans un groupe de Ligue des Champions extrêmement relevé, Naples n'a pas passé le cap européen que l'arrivée de Carlo Ancelotti devait lui faire franchir et la défaite de mardi à Liverpool a surtout illustré ses limites actuelles.

"On était morts, mais on a retrouvé un peu de vie". En quelques mots, le directeur sportif de l'AS Rome Monchi a résumé le poids des deux buts inscrits en fin de match à Liverpool (défaite 5-2), qui permettent aux giallorossi de croire à une remontée folle, comme celle réussie contre Barcelone.

Voilà Jürgen Klopp dans le rôle du favori, avec Liverpool, face à la Roma en demi-finale de la Ligue des champions: un costume taille XXL qui témoigne du chemin accompli par le "Normal One".

Les milieux de semaines européennes sans match à Anfield étaient presque devenus une habitude. Mais les Reds sont de retour, avec une armada offensive terrifiante et une défense trop fébrile. Spectacle obligatoire.

Les milieux de semaines européennes sans match à Anfield étaient presque devenus une habitude. Mais les Reds sont de retour, avec une armada offensive terrifiante et une défense trop fébrile. Spectacle obligatoire.

A force de voir ses deux clubs emblématiques évoluer à des vitesses qui la dépassent, la classe ouvrière de Liverpool, pourtant historiquement fidèle à ses couleurs, commence sérieusement à déserter Anfield et Goodison Park. Du coup, c'est vers le troisième club du coin, Tranmere Rovers, que beaucoup de locaux se tournent.

Les Reds et les Red Devils se sont neutralisés lundi en match de clôture de la 8e journée de Premier League. Les rivaux se sont quittés sur un 0-0 à Anfield, à l'issue de ce choc marqué par un magnifique sauvetage de De Gea sur un tir de Coutinho.