Tout sur Alpes

Absent du championnat de Belgique, Tiesj Benoot en a profité pour prendre un jour de repos et soigner son dos en vue des Mondiaux. "Cela m'a fait du bien. J'espère que je serai dans un bon jour dimanche pour aider l'équipe", a-t-il déclaré.

Tiesj Benoot a franchi la ligne d'arrivée de la 18e étape du Tour de France en 6e position, la première dans les Alpes, jeudi à Valloire. "C'était la meilleure que nous pouvions atteindre", a déclaré le premier Belge de la journée après la course. "Je ne peux pas battre les meilleurs grimpeurs."

Patrick Lefevere ne veut pas ajouter plus de pression qu'il n'en faut sur les épaules vêtues de jaune de son Français Julian Alaphilippe, leader du Tour de France. "Il va essayer de garder son maillot jaune, mais s'il n'y parvient pas, ce n'est pas grave, notre Tour est déjà réussi", a estimé le patron de la formation Deceuninck-Quick Step lors de la seconde journée de repos lundi à Nîmes.

Julian Alaphilippe s'accroche ! Le Français de Deceuninck-Quick Step ne sait pas s'il portera toujours le maillot jaune du Tour de France après les Alpes, mais il ne s'attendait déjà pas à le garder jusqu'à cette deuxième journée de repos lundi. Dès lors tout est possible dans cette Grande Boucle orpheline de toute hiérarchie une fois n'est pas coutume.

La 106e édition du Tour de France s'élancera de la Grand Place de Bruxelles le 6 juillet 2019 afin de célébrer les 50 ans de la première victoire d'Eddy Merckx. Le parcours, dévoilé jeudi à Paris, comprendra 3.460 km avant l'arrivée traditionnelle sur les Champs Elysées, le 28 juillet. Un contre-la-montre par équipes à Bruxelles, un chrono individuel à Pau et cinq arrivées au sommet, dont trois à plus de 2.000 mètres d'altitude, figurent notamment au menu de cette édition.

Le Britannique de la Sky Geraint Thomas a remporté jeudi la 12e étape du Tour de France, une étape de montagne longue de 175,5 km qui s'est terminée par l'ascension de l'Alpe d'Huez. Le coéquipier de Chris Froome, porteur du maillot jaune, a devancé sur le mythique sommet Tom Dumoulin de deux secondes et Romain Bardet de 3, au bout d'un final haletant où la bataille a également impliqué Froome et Mikel Landa.

Le Britannique Geraint Thomas a remporté mercredi la 11e étape du Tour de France, la deuxième étape de montagne de cette 105e Grande Boucle. Le coureur de 32 ans de l'équipe Sky a levé les bras à la première arrivée au sommet de ce Tour, dans la station de La Rosière dans les Alpes, après 108,5 km au départ d'Albertville.

Tout reste à faire dans le Tour de France qui entame mardi dans le massif alpestre son deuxième acte avec des favoris séparés par des écarts minimes et le Belge Greg Van Avermaet pour maillot jaune en sursis avant la montagne.

Le vélo bien arrimé à l'arrière du télésiège, le jeune homme se précipite pour gagner les cimes: en été, les remontées mécaniques des Deux Alpes (Isère) charrient leur flot d'adeptes du VTT alpin, une activité devenue importante pour l'économie de la station.