Tout sur Allemagne

Ce soir, le Borussia Mönchengladbach pourrait faire un grand pas vers la qualification en huitième de finale de la Ligue des Champions en cas de victoire face au Shakhtar Donestk. Pour cela, les Allemands peuvent compter sur un Marcus Thuram qui commence à se faire une place dans la cour des grands.

L'explosion de Diogo Jota laisse de moins en moins de place au Diable rouge. Pour avoir une chance de gratter un billet pour l'EURO avec la sélection belge, Divock Origi doit se chercher un nouveau club en janvier.

C'est rare qu'un entraîneur quitte lui-même son employeur. Parce qu'il fait alors une croix sur une prime de licenciement, le prix à payer par un club ou une fédération pour l'incertitude et le stress liés au métier de coach.

Depuis l'arrivée de Hansi Flick sur le banc en novembre 2019, le Bayern Munich marche sur l'eau: cinq titres, des records comme s'il en pleuvait, et le rêve - réaliste - d'un doublé en Ligue des champions en mai.

La défaite historique de l'Allemagne 6-0 en Espagne a épuisé le crédit qui restait encore à Joachim Löw. Son mode de fonctionnement posait question depuis longtemps.

Quels records de précocité Erling Haaland, à 20 ans, n'a-t-il pas encore battus? De quelque côté que l'on se tourne, le Norvégien de Dortmund est phénoménal: en championnat, en Ligue des champions, en équipe nationale.

C'est l'histoire d'un derby brusseleir centenaire, longtemps oublié, mais qui a décidé de se jouer en quatre actes cette saison. Parce qu'après s'être longtemps perdus de vue, l'Union Saint-Gilloise et le RWDM ont décidé de ne plus se lâcher. Quitte à ne pas avoir vraiment eu le temps de se manquer. Morceaux choisis.

Technique et subtilité, labeur et sang-froid, mais surtout une soif insatiable de buts et de succès. Un attaquant ne peut être plus parfait qu'Erling Haaland. Le Norvégien rate moins d'occasions que Robert Lewandowski, un de ses prédécesseurs au Borussia Dortmund.

La phase de poules de la Nations League terminée, l'EURO pointe déjà le bout du nez. Où en sont les principaux cadors européens appelés à briller cet été ? Passage en revue.

Le sélectionneur national, Joachim Löw, est-il encore intouchable ? Les médias allemands appellent au changement et le nom d'un successeur est même proposé.

Joachim Löw, le sélectionneur de l'Allemagne étrillée 6-0 par l'Espagne mardi, n'a pas d'explication pour "une soirée noire", mais estime n'avoir "aucune raison" de rappeler les champions du monde 2014 qu'il a mis à la retraite internationale en 2019.

L'Espagne a remporté 6-0 la 'finale' du Groupe 4 de la Ligue des Nations A mardi à Séville face à l'Allemagne. Alvaro Morata (17e), Ferran Torres (33e, 50e, 71e), Rodri (38e) et Mikel Oyarzabal (89e) ont signé ce carton, qui a permis à la 'Roja' (11 points) de dépasser la 'Mannschaft' (9 points). L'autre match du groupe entre la Suisse (3 points) et l'Ukraine (6 points)a été reporté. Dans le groupe 3, la France, déjà qualifiée, a pris le meilleur sur la Suède (4-2) tandis que le Portugal est allé s'imposer en Croatie (2-3).