Tout sur Aleksandar Boljevic

En panne d'idées, la direction du Standard a été contrainte de limoger Philippe Montanier samedi, au soir d'une nouvelle défaite qui a un peu plus plongé les Liégeois dans la crise. Autopsie d'une petite mort attendue. Et d'un rebond désormais indispensable.

La délégation du Standard de Liège a pris l'avion pour Glasgow mercredi matin. Les Liégeois ont été préalablement testés négatifs au Covid-19. Néanmoins, la liste des absents reste longue. Jeudi soir (21h00), les Rouches rencontrent les Rangers, leader du groupe D, à l'Ibrox stadium, en match de la 5e journée de la phase de groupes de l'Europa League.

Entre un milieu de terrain et une attaque surpeuplés et des couloirs qui résonnent faute d'occupants, le noyau du Standard est déséquilibré. À Philippe Montanier de sortir la boîte à outils pour le faire tenir debout.

La Comission des licences n'a pas octroyé son sésame au Standard. Il y a deux semaines, Sport/Foot Magazine faisait déjà état des gros soucis financiers du club liégeois. Entre primes impayées, salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois.

Tout le monde, à commencer par lui, attendait mieux de cette troisième pige comme coach du Standard. Le vrai bilan de Michel Preud'homme, deux ans après le ficelage de son retour.

Entre salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois. Le Standard cherche de l'argent dans tous les coins, mais fait face à une réalité financière alarmante.

Éliminée avec les honneurs en huitième de finale de la Coupe de Belgique contre le Standard la semaine dernière, la RUS Rebecquoise a prouvé qu'en Belgique aussi on pouvait être un tout petit et rêver en tout grand. Le temps d'une soirée du moins.

Le Standard n'a remporté qu'un seul de ses six derniers matches mais se positionne clairement comme le premier rival de Bruges dans la course au titre. Explications.

Sans vraiment faire de bruit, comme s'il transportait sur le terrain sa discrétion presque légendaire hors du rectangle vert, Ryota Morioka est devenu l'homme fort de Charleroi.

Le Standard va faire face à un calendrier démentiel ces prochaines semaines. À commencer par Arsenal ce jeudi. L'heure de vérité pour la bande à MPH.

Grâce à un doublé d'Aleksandar Boljevic (16e, 90e+2), le Standard s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Croky Cup mercredi au détriment de Lommel (2-1), pensionnaire de D1B. Abdoulie Sanyang avait remis temporairement les deux équipes à égalité (55e, 1-1).

Qui s'est distingué ? Qui a sombré ? Quel joueur, entraîneur ou dirigeant a suscité l'émoi ? Chaque semaine, désormais, Sport/Foot Magazie s'attarde sur quatre événements marquants de la Jupiler Pro League.